PSVD'olt Saison 2....en DHR !

 

 

PSVD'Olt : pas de cerise sur le gros gâteau

Défaite à Tarbes,  en finale de DHR

L'équipe du PSVD'Olt a effectué un magnifique parcours avec au bout la montée en division d'Honneur. /Photo DDM Charles Lima.
L'équipe du PSVD'Olt a effectué un magnifique parcours avec au bout la montée en division d'Honneur. /Photo DDM Charles Lima.
L'équipe du PSVD'Olt a effectué un magnifique parcours avec au bout la montée en division d'Honneur. /Photo DDM Charles Lima.

Les joueurs du PSVD'Olt n'ont pas réussi à remporter le titre convoité de champion d'honneur régional.

Les deux co-entraineurs Pigeon-Chartrou étaient privés de plusieurs élèments premiers tels que Mendiola dans les buts remplacé par le jeune Fournié, qui n'a pas démérité lors de cette finale. Etaient aussi absents Guiller et le libéro Barros. Au vue de ces 3 abscences deux défenseurs et le dernier rempart de l'équipe, la formation lotoise était très affaibli.

Au cours de la première période Montagne et Di Scala eurent quelques occasions de marquer, à chaque fois la solide défense de Tarbes avec un très bon libéro et capitaine Mohanzo repoussait les actions des Lotois.

Fournié devait sortir de ses buts pour faire face à Séguret, l'avant centre tarbais qui prenait le meilleur à la demi-heure de jeu.

Au retour des vestiaires, les Lotois malgré quelques changements tentaient de revenir à la marque. Cicuto à la 50' tentait l'impossible des 25m. Son tir était repoussé par le goal en corner, celui-çi ne donnait rien, Mohamzo et les siens repoussaient la tentative de Fuentès

Dans le dernier quard'heure, Fournié perdait son duel avec pela qui inscrivait le deuxième pour les siens à la 71'.

Malgré cette défaite, les joueurs du PSVD'Olt ont fait une formidable saison, la montée en division d'honneur est amplement méritée.


Le PSVD'Olt sans pression

football. Finale de DHR samedi à 18heures à Tarbes.

 

Vainqueur de sa poule de DHR, le PSVD'Olt, qui évoluera la saison prochaine en Division Honneur, jouera demain à 18heures à Tarbes face à Tarbes 2 la finale du championnat de DHR.

Une équipe de Tarbes 2 qui a remporté la poule B de DHR en terminant avec la meilleure attaque et la meilleure défense de la poule.

«Cette équipe de Tarbes 2 a fait une très belle saison, explique Franck Pigeon, le coentraîneur du PSVD'Olt. Ils ont remporté leur poule et décroché l'accession en Division Honneur, et ils joueront la finale de la Coupe du Midi des réserves le week-end prochain».

Le PSVD'Olt, de son côté, va terminer demain soir un parcours exceptionnel. Promu cette saison en DHR, le PSVD'Olt, qui n'a concédé que quatre défaites cette saison en championnat, a fait quasiment toute la course en tête dans sa poule pour finalement décrocher l'accession en Division Honneur.

«Ce match récompense notre saison, poursuit le coentraîneur d'une équipe du PSVD'Olt qui abordera cette rencontre de demain «sans pression. C'est toujours intéressant de jouer une finale, et on va jouer ce match pour le gagner, mais cette rencontre est l'occasion de se faire plaisir dans le jeu, de faire un match contre une bonne équipe qu'on va retrouver la saison prochaine en Division Honneur».

Pour cette finale du championnat de DHR, le PSVD'Olt «va faire jouer des jeunes. Ce sera l'occasion pour eux d'emmagasiner de l'expérience» ajoute le coentraîneur Franck Pigeon, qui, pour cette dernière rencontre de la saison, attend de son groupe «qu'il se fasse plaisir, qu'il tente des choses. Ce match est l'occasion de bien clôturer la saison».


PSVD'Olt : un parcours exceptionnel en DHR

Jean-Luc Chartrou et Franck Pigeon coentraîneurs du PSVD'Olt.
Jean-Luc Chartrou et Franck Pigeon coentraîneurs du PSVD'Olt.
Jean-Luc Chartrou et Franck Pigeon coentraîneurs du PSVD'Olt.

Premier de la poule A avec 70 points et assuré de jouer la saison prochaine en Division Honneur alors qu'il était promu cette saison en DHR,, le PSVD'Olt a réussi un parcours exceptionnel.

Premier pendant quasiment toute la saison, « une saison qui restera à jamais gravée après le décès tragique de José Garcia », explique le coentraîneur des Lotois Franck Pigeon, le PSVD'Olt a fait toute la course en tête pour finalement décrocher l'accession en DH en ne concédant que quatre défaites en championnat.

« La quatrième défaite concédée samedi soir à Villefranche est anecdotique. Nous étions assurés de monter en DH et on s'est déplacé à Villefranche, une équipe qui jouait sa place en DHR, avec une équipe remaniée. Le match a été équilibré et on aurait très bien pu marquer. Pour nous ce match était presque un match de préparation pour la saison prochaine », poursuit le coentraîneur d'une équipe du PSVD'Olt qui a décroché cette année sa troisième montée en quatre ans.

« L'effectif est composé à la fois de jeunes joueurs et de joueurs plus matures et l'amalgame a bien pris ».

Un groupe qui était promu cette saison en DHR et qui « a pris rapidement les commandes du championnat, explique Franck Pigeon. Mois après mois, les joueurs, qui ont aussi fait preuve de courage et de solidarité, ont pris de la maturité et le groupe a continué à progresser et a réussi l'exploit d'accéder à la DH. On a fait une belle première partie de saison, mais on a fait une deuxième partie de saison encore meilleure. Je suis fier des joueurs, fier de leur comportement. ».

« Plus qu'un club, une famille »

Meilleure défense de la poule avec seulement 18 buts concédés, le PSVD'Olt a remporté quinze de ses vingt-deux matchs de championnat joués cette saison.

« Que ce soit à Pradines ou à Saint-Vincent, on a perdu qu'un match en quatre ans à domicile. » poursuit le coentraîneur du PSVD'Olt qui ajoute « Au stade de Saint-Vincent il y a une banderole sur laquelle est indiqué, « le PSVD'Olt plus qu'un club, une famille », c'est exactement ça. Il n'y a pas seulement l'équipe 1, il y a aussi l'équipe 2 qui monte en PL et qui n'a perdu que deux fois en championnat cette saison, il y a aussi les féminnes qui ont gagné leur championnat et la coupe du Lot et également les jeunes avec les U17 et les U15 qui ont terminé premiers. Il y a aussi tous les dirigeants qui nous soutiennent tous et c'est très important ».

Premier de la poule A, le PSVD'Olt va disputer un dernier match cette saison le 11 juin prochain à Tarbes (face à Tarbes 2 vainqueur de l'autre poule de DHR) à l'occasion de la finale de DHR. « Un dernier rendez-vous qui va clore ce chapitre avant qu' un autre s'ouvre en DH la saison prochaine » conclut Franck Pigeon.


Le PSVD'Olt accède à la Division Honneur

Une victoire largement méritée pour une équipe du PSVD'Olt qui, dès le début de rencontre, se procure une belle occasion par Cicutto, qui, de la tête, reprend un centre Di Scala et met la défense visiteuse à contribution. Les visiteurs tentent bien de réagir, mais le PSVD'Olt est bien en place en défense. On note tout de même une action de Doulat qui oblige Mendiola, le portier des Lotois, à s'employer.

Juste avant la mi-temps, le PSVD'Olt obtient un coup franc à dix-huit mètres du but visiteur.

Le tir de Barros est bien stoppé par le gardien de but de Saint-Jean. À la mi-temps, les deux équipes sont à égalité 0 à 0.

À la reprise, les visiteurs se procurent une occasion, mais Mendiola fait bonne garde. Le PSVD'Olt réagit aussitôt et prend le match à son compte. Les Lotois dominent et obtiennent plusieurs corners. Sur l'un d'eux, à l'heure de jeu, Delfau ouvre la marque. Le PSVD'Olt, qui mène 1 à 0, poursuit sa domination et double la mise cinq minutes plus tard sur un but de Di Scala qui trompe le portier visiteur Aguer.

Le PSVD'Olt mène 2 à 0 face à une équipe de Saint-Jean qui tente de réagir par Doulat et Adechokan, mais l'équipe lotoise fait bonne garde. A huit minutes de la fin de la rencontre, Talenton trompe le gardien visiteur et inscrit le troisième but du PSVD'Olt. A la dernière minute de la rencontre, Saint-Jean parvient à réduire la marque sur un but d'Adechokan. Le PSVD'Olt remporte sur le score de 3 à 1 une victoire synonyme d'accession en Division Honneur.

Réactions

Franck Pigeon, coentraîneur du PSVD'Olt : « Le groupe s'est surpassé. Ils ont été très courageux. Ils ont été au dessus et ont fait leur meilleur match au niveau de la volonté. Ils ont fait preuve de beaucoup d'abnégation, de beaucoup de courage. Ils ont fait un beau match, ils ont gagné beaucoup de duels et ils ont remporté une belle victoire. C'est le meilleur hommage qu'on pouvait rendre à José Garcia. Ils lui dédient la montée en Division Honneur. »

Jean-Luc Chartrou, coentraîneur du PSVD'Olt : « On a été la chercher face à une équipe de Saint-Jean solide. L'envie de gagner du groupe a été la plus forte. Le mental a fait la différence. La première mi-temps a été équilibrée, et en début de deuxième mi-temps, Saint-Jean a une occasion bien stoppée par Mendiola et ensuite Delfau marque et à partir de là on a pris l'ascendant. Je suis fier de mon groupe, ils voulaient gagner pour José et ils l'ont fait. »

Anthony Salvan, défenseur du PSVD'Olt : « Dans un contexte difficile, on a été solide. On ouvre le score sur notre première occasion franche. Notre solidarité et notre envie ont fait la différence. On voulait gagner pour José. ».

Damien Cazard, défenseur du PSVD'Olt : « Pour José, on voulait gagner ce match, on voulait le faire. Le groupe a fait preuve de beaucoup d'envie, et de beaucoup de solidarité. On voulait le faire devant notre public en hommage à José. »

L'équipe une qui monte en division Honneur, la 2 en Promotion Ligue, les filles vainqueurs de la Coupe du Lot : le PSVD'Olt vient de clôturer une énorme saison 2010/2 011. Le président Charles Beaufils ne cache pas sa satisfaction .

Comment expliquez-vous cette année exceptionnelle pour vous ?

Nous avons trouvé la bonne formule. Un groupe de joueurs de qualité, un encadrement technique de valeur et des dirigeants efficaces. Le tout forme un club convivial qui ne se prend pas la tête. Il règne vraiment une très bonne ambiance.

De la Promotion Ligue à la Division Honneur, en quatre ans. Vous visez le CFA 2 la saison prochaine ?

Doucement ! L'objectif est de bien figurer en Division honneur, de s'y maintenir. Nous voulons maintenir l'équipe 2 en Promotion Ligue. Il faut donc confirmer avec un petit budget de 70 000 euros. Pour être mieux, il faudrait arriver à 100 000 euros. Nous sommes limites financièrement avec des collectivités qui ne nous donnent que 10 000 euros : ce n'est pas énorme. On espère qu'on va nous apporter un plus pour tenir le coup.

Allez-vous recruter de nouveaux joueurs ?

Je pense qu'il n'y aura pas de départ, sauf mutation professionnelle. Pour le reste, nous allons essayé de renforcer le groupe avec trois ou quatre joueurs et nous avons déjà noué quelques contacts.

La ville de Pradines fait de gros efforts au niveau des structures du club.

C'est exact. La commune a engagé 800 000 euros dans la remise aux normes de nos installations. Le terrain sera prêt en septembre. Quant aux vestiaires et au club house, ce sera bon en décembre. Nous sommes très heureux.

Et si la solution, c'était de fusionner Cahors et Pradines pour avoir enfin un grand club dans le Lot ?

C'est la question piège, ça ! C'est vrai que le niveau du football lotois n'est pas très élevé. Moi je suis ouvert au débat et la lumière peut venir de la discussion. Mais ça ne se fera pas dans l'immédiat.

Cette saison a aussi été marquée par l'épouvantable drame avec le décès de José Garcia

C'est horrible. Nous n'oublierons jamais José. On a vécu sa mort de plein fouet, en direct. Nous avons été aidés par une cellule psychologique et cette terrible épreuve a encore renforcé nos liens. Cette montée, elle est pour José.


 Charles Beaufils, président du PSV D'Olt, a demandé et obtenu le report de la rencontre que son équipe devait disputer face à et Saint-Jean samedi à Pradines.

Ce match aura finalement lieu le Dimanche 22 mai à 18 heures. À deux journées de la fin du championnat de DHR, le PSVD'Olt occupe la première place. Jeff est certain que, pour José, son équipe saura se remobiliser : « José était un compétiteur qui ne baissait jamais les bras. Pour lui, il faut atteindre la division supérieure », conclut Jeff. L'ami de toujours… son frère à jamais.

 

Les obsèques de José Garcia, décédé dimanche à l'âge de 30 ans, au terme d'un match de football du PSVD'Olt, à Marssac (Tarn), se sont déroulées hier à Pradines, en l'église de Labéraudie, bien trop petite pour accueillir la foule venue l'accompagner dans sa dernière demeure. Sa famille, des proches et des footballeurs venus de tout le Lot ont rendu un ultime hommage à ce joueur, qualifié par ses coéquipiers de « footballeur exceptionnel. C'était aussi un garçon d'une grande gentillesse », confie avec émotion un joueur.

Chacun avait une pensée émue pour la mère, puis la compagne de José, ses trois frères et ses deux sœurs. José Garcia a touché les cœurs bien au-delà du monde du football, endeuillé par cet ultime dribble totalement imprévu… totalement déroutant. « J'ai envie de crier mon incompréhension. C'était un sacré petit gars. C'est cruel de le voir partir ainsi », gronde en silence un fervent supporter du PSVD'Olt. Hors du terrain aussi, José faisait l'unanimité : « J'ai travaillé avec lui. Il était courageux, disponible pour tout le monde et très ouvert. Il était surtout très soucieux des autres », confie Mélanie.

Comme d'autres proches du défunt, elle a rédigé quelques mots sur le livre d'or consacré à la mémoire du regretté José Garcia. Même si, en pareille situation, les mots peuvent paraître dérisoires, ils ont le pouvoir d'aider. Sous la plume du poète Sully Prudhomme (XIXe siècle), qui a écrit « tous aimés, tous beaux, les yeux qu'on ferme voient encore », les mots soulagent la douleur et adressent un gros carton rouge à la mort.

Car le poète a toujours raison. Le « sacré petit gars », comme le disait avec respect le supporter, a marqué un but dimanche, un cadeau magnifique aussitôt partagé avec toute son équipe.

Car ce « petit gars » était d'abord un grand bonhomme.

"José était comme un frère pour moi"

José Garcia (à gauche) ici avec Jeff Barros qui nous confie sa peine et son admiration pour son meilleur ami.
José Garcia (à gauche) ici avec Jeff Barros qui nous confie sa peine et son admiration pour son meilleur ami.
José Garcia (à gauche) ici avec Jeff Barros qui nous confie sa peine et son admiration pour son meilleur ami.

La mort de José Garcia, survenue subitement au terme d'un match de football, dimanche, a profondément ému les Lotois qui ont bien connu ce joueur très attachant. Jean-François Barros est l'un des derniers à l'avoir vu en vie. Il a perdu son meilleur ami.

Un véritable coup de massue. Il n'y a pas d'autre formule pour décrire ce qu'ont ressenti ce matin celles et ceux, proches et amis, qui ont appris le décès à seulement 30 ans de José Garcia. Ce footballeur très estimé du PSV D'Olt, qui résidait à Pradines, a été terrassé dimanche par un infarctus sur le parking du stade de Marssac après la rencontre opposant son équipe aux joueurs tarnais (lire notre édition d'hier).

Selon les co-entraîneurs Jean-Luc Chartrou et Franck Pigeon, aucun signe dans l'attitude de José sur le terrain, dimanche après-midi, ne laissait présager un tel drame. Leurs pensées et celles de toute la grande famille du football lotois se tournent immédiatement vers la mère de José, sa compagne, ses trois frères et ses deux sœurs qui habitent à Cahors, Pradines et Espère.

José était le benjamin de cette famille.

Jean-François Barros, alias Jeff, son coéquipier de toujours, était bien plus qu'un ami. « Nous avons joué ensemble à Cazes Mondenard, Cahors et au PSV D'Olt. José était comme un frère pour moi. J'ai 31 ans. Nous nous connaissions depuis l'adolescence. C'est dur de parler de lui au passé. Je pense fort à Paquita, sa mère, que nous appelons affectueusement Paqui », confie-t-il. José est originaire de Linea, une ville proche de Gibraltar. Les deux amis inséparables se sont rendus ensemble là-bas. « J'en garde un souvenir inoubliable, comme de nos virées à Barcelone au Camp Nou. Il était fan du Real… moi du Barça. C'était notre seul point de désaccord », confie Jeff. Un gentil désaccord, source de plaisanteries entre Jeff et José. « Dimanche, j'étais à ses côtés lorsqu'il a perdu connaissance », s'émeut Jean-François Barros. Tout le monde a tout tenté.

Mais hélas, tout n'a pas suffi. L'infarctus a été trop violent.

« Dimanche, il nous a offert un très beau but, tout en finesse et en technique, comme il savait le faire… comme un cadeau », lance Jeff.


Le PSVD'Olt poursuit sa belle série

En remportant samedi soir une victoire méritée face à Séverac, le PSVD'Olt a décroché sa sixième victoire d'affilée (sa quatorzième victoire de la saison en championnat) en championnat de DHR. Face à une formation qui avait battu les Lotois lors du match aller, les joueurs du PSVD'Olt ont pris d'entrée le match à leur compte. Pressant haut leur adversaire et jouant dans la moitié de terrain adverse, les Lotois ont multiplié les occasions pour finalement s'imposer logiquement sur le score de 2 à 0 grâce à un but de Grand en fin de première période et un but de Delfau inscrit en fin de match.

« Après la défaite du match aller 2 à 0, on se devait de réagir, c'est fait. Les joueurs ont bien respecté les consignes, explique le coentraîneur du PSVD'Olt Franck Pigeon. Le groupe a fait preuve de beaucoup de volonté et de courage et bien que nous n'ayons pas marqué en début de match, on a su rester serein et patient. En milieu de deuxième mi-temps, alors que le score était de 1 à 0, Séverac a pris des risques et nous a mis un peu en difficulté, mais à ce moment là toute l'équipe a bien défendu. On n'a pas lâché, on est resté concentré. Tout le monde est resté dans le match. Je suis satisfait du comportement du groupe, il a fait preuve d'un cœur énorme. »

« Le groupe ne lâche rien »

Vainqueur finalement 2 à 0 de Séverac, le PSVD'Olt poursuit donc sa belle série.

« Depuis le match à Albi, le groupe a élevé son niveau de jeu, le groupe ne lâche rien » ajoute Franck Pigeon.

Un groupe du PSVD'Olt (premier avec 63 points) qui, à trois journées de la fin du championnat de DHR, compte toujours quatre points d'avance sur Montauban vainqueur samedi soir face à Saint-Orens sur le score de 6 à 1.

« C'est bien de maintenir à distance notre adversaire, poursuit le co entraîneur du PSVD'Olt Franck Pigeon. Il faut continuer à jouer sans calculer, avec l'ambition de jouer du mieux possible et de se faire plaisir. Il faut continuer à emmagasiner du savoir faire ».

Le PSVD'Olt a maintenant trois semaines pour préparer le prochain déplacement le 7 mai prochain à Marssac.

« Avant ce déplacement on va faire un match amical face à Villeneuve qui est premier de sa poule de DHR. Le groupe est heureux d'être ensemble, il vit bien ce qui lui arrive. Il ne reste plus que trois matchs, et le groupe va tout donner pour gravir avec succès ces dernières marches » conclut Franck Pigeon.


Premier au classement de la poule avec désormais quatre points d'avance sur Montauban (qui reçoit Saint-Orens samedi à 18 heures) à quatre journées de la fin, le PSVD'Olt veut « continuer dans ce sens et rester sur le même rythme », poursuit Franck Pigeon à l'occasion de la venue de Séverac samedi, à 18 heures, à Saint-Vincent-Rive-d'Olt. Une équipe de Séverac «qui nous avait battus au match aller, se souvient le co entraîneur du PSVD'Olt. Nous avions joué sur la neige et nous avions concédé deux buts en début de match et sur un terrain enneigé nous n'avions pas pu revenir au score».

C'est donc aussi avec l'ambition de prendre sa revanche du match aller que le PSVD'Olt abordera cette rencontre face à une formation de Séverac qui reste sur une victoire face à Luc Primaube et qui possède la deuxième meilleure défense de la poule derrière les Lotois. « Séverac est une équipe solide, une équipe qui attend son adversaire et qui joue en contre. En plus, cette équipe qui a terminé deuxième l'an passé en DHR et qui voudra montrer qu'elle n'est pas à sa place », explique Franck Pigeon.

Face à cette équipe de Séverac qui reste sur une victoire face à Luc Primaube sur le score de 1 à 0, le PSVD'Olt devra donc « jouer très haut, ajoute Franck Pigeon, jouer au maximum dans leur moitié de terrain et garder le même état d'esprit qu'à Toulouse Croix Daurade, faire preuve de la même cohésion, de la même solidarité ».

À quatre journées de la fin du championnat, le PSVD'Olt « a son destin entre les mains. On est sur une bonne dynamique, il faut continuer à regarder vers l'avant», conclut Franck Pigeon.

 

RDV Samedi à 18h00 à St Vincent !


Très bonne opération du PSVD'Olt

Toulouse FCD 0-1 PSVD'olt

Les joueurs du PSVD'Olt ont réalisé une très bonne opération en s'imposant hier après-midi sur le terrain de Toulouse Croix Daurade sur le score de 1 à 0. Une victoire, la cinquième consécutive en championnat pour les Lotois, qui permet au PSVD'Olt de compter désormais quatre points d'avance au classement sur le deuxième Montauban qui a concédé le match nul samedi soir à Saint-Jean, à quatre journées de la fin du championnat de DHR.

Face à une très belle équipe de Toulouse Croix Daurade qui restait sur quatre victoires d'affilée avant cette rencontre, l'équipe du PSVD'Olt a fait preuve, une fois encore, d'une impeccable solidité défensive.

Dès l'entame de match, les Toulousains, bien décidés à s'imposer face au leader et à poursuivre sur leur lancée, ont monopolisé le ballon et joué dans la moitié de terrain des Lotois mais sans véritablement mettre en danger la défense lotoise C'est au contraire le PSVD'Olt qui allait ouvrir la marque à la 21e minute. Sur une contre-attaque, Garcia, parti du milieu du terrain, centrait pour Di Scala qui, d'un tir croisé, trompait le portier de Toulouse Croix Daurade. Le jeu s'équilibrait alors mais, en toute fin de première période, les locaux étaient tout près d'égaliser sur un tir des dix-huit mètres d'Ilam qui frôlait la transversale du but de Mendiola.

En deuxième période, Toulouse Croix Daurade s'installait dans la moitié de terrain du PSVD'Olt et faisait le forcing pour égaliser, mais, une fois encore, la défense visiteuse se montrait intraitable. À la 72e, les locaux bénéficiaient d'un coup franc dans l'axe. Mendiola stoppait le tir de Beldjilali. Deux minutes plus tard, sur une nouvelle contre-attaque, le PSVD'Olt était tout près de faire le break. Le tir de Garcia était bien stoppé par le portier local. En fin de match, Toulouse Croix Daurade accentuait sa pression pour tenter de revenir au score. Ils obtenaient plusieurs corners mais, à chaque fois, la défense du PSVD'Olt parvenait à écarter le danger. Le PSVD'Olt s'imposait finalement 1 à 0 et confortait ainsi sa première place au classement.

Jean-Luc Chartrou, coentraîneur du PSVD'Olt : « On fait une très bonne opération. On est tombé sur une très belle équipe de Toulouse Croix Daurade qui a monopolisé le ballon, mais on a été très solides défensivement. On a deux occasions et on en concrétise une. Maintenant, il faut bien se préparer pour le match face à Séverac ».

Toulouse Croix Daurade 0 - PSVD'Olt 1

MT : 0-1.But pour le PSVD'Olt : Di Scala (21e).


Le PSVD'Olt en deux minutes

football. DHR. Vainqueur 2 à 0 face à Millau.

 

 

Le PSVD'Olt a remporté hier après-midi sa quatrième victoire d'affilée en championnat, conservant ainsi sa première place au classement avec deux points d'avance sur Montauban (vainqueur samedi soir face à Colomiers 2). Opposés à une équipe de Millau qui restait sur trois victoires consécutives, les joueurs du PSVD'Olt ont parfaitement maîtrisé une rencontre durant laquelle ils ont fait la différence en deux minutes. Pressant très haut, dès l'entame de match l'équipe visiteuse, le PSVD'Olt a ouvert la marque sur sa première occasion du match. Suite à une touche à vingt mètres du but de Millau, le ballon parvient jusqu'à Cicuto qui remet de la tête pour Di Scala dont la reprise aux six mètres trompe le portier adverse. Deux minutes plus tard, bien lancé en profondeur, Garcia se présente seul devant la gardien de Millau qui commet une faute. Le pénalty transformé par Cazard permet au PSVD'Olt de faire le break. Bien en place et continuant à exercer un pressing haut, les Lotois empêchent les visiteurs de s'approcher du but de Mendiola , et profitent de la moindre occasion pour porter le danger sur le but de Millau. A la 20e minute, Cicuto, après un une-deux avec Di Scala, oblige le portier visiteur à s'employer.

A la mi-temps, le PSVD'Olt mène sur le score de 2 à0 . En début de deuxième période,le scénario est identique. Les visiteurs, face au pressing haut exercé par le PSVD'Olt , n'arrivent pas à se procurer des occasions. Ce sont au contraire , les Lotois qui ont, à deux reprises l'occasion d'inscrire un troisième but. C'est d'abord Di Scala, bien servi par Garcia, qui se présente devant le portier visiteur qui stoppe le ballon; puis trois minutes plus tard, Garcia, bien lancé par Cicuto, adresse un bon tir qui termine sur le poteau du but de Millau. Dans la dernière demi-heure, le PSVD'Olt, toujours aussi bien en place, va parfaitement gérer ses deux buts face à une équipe de Millau qui va terminer le match à neuf. Solide et appliqué, Le PSVD'Olt poursuit sa belle série.

Franck Pigeon, coentraîneur du PSVD'Olt : «On a réédité la même prestation qu'à Saint-Orens. On peut féliciter les joueurs. On reste à la première place. C'est bien d'obliger les autres à nous courir après».

PSVd'Olt  2  - Millau 0

MT : 2-0 . Arbitre : M. Mouysset assisté de MM. Sorbet et Hingrand.

Pour le PSVD'Olt : Di Scala (13e), Cazard (15e sp).

PSVD'Olt : Mendiola, Cazard, Guiller, Salvan, Barros, Molinier, Delmas, Delfau, Di Scala, Cicuto, Garcia, Grand, Talenton, Laneau.

Millau : Derink, Grialou, Lagarrigue, Forir, Alais, Andrieu, Fulapitu, Chalier, Boudou, Cadenet, Fabre, Combes, Aalla, Traore.


Dimanche 27:  PSVD'olt / Millau SO

 

Poursuivre sur le même rythme !!!

 

Une semaine après sa belle victoire à Saint-Orens, le PSVD'Olt reçoit dimanche à 15heures à Saint-Vincent l'équipe de Millau pour le compte de la dix-septième journée du championnat de DHR. Une formation de Millau qui , après seize journées, occupe la septième place au classement de la poule avec 35 points et qui reste sur trois victoires d'affilée en championnat. «Cette équipe a changé d'entraîneur à la trêve, elle a changé d'organisation et depuis elle va beaucoup mieux», explique le coentraîneur du PSVD'Olt Jean Luc Chartrou.

Au match aller, le 20 novembre dernier, le PSVD'Olt était allé s'imposer à Millau sur le score de 1 à 0. «A l'aller, on avait su être patient. Millau possède la deuxième meilleure défense de la poule derrière nous et évolue en contre. Face à cette équipe, il faut se montrer patient et mettre du rythme», poursuit le coentraîneur d'une équipe du PSVD'Olt qui a remporté, le week-end dernier à Saint-Orens, sa troisième victoire d'affilée en championnat et qui, après seize journées de championnat, occupe toujours la première place de sa poule avec deux points d'avance sur le deuxième Montauban.

«Samedi dernier à Saint-Orens,

on a réalisé un bon match et notamment une première mi-temps très aboutie, ajoute Jean-Luc Chartrou. Il faut rester dans le même rythme. Face à cette équipe de Millau qui va jouer le contre, il faudra que l'on prenne le jeu à notre compte et que l'on mette du rythme.»

Une rencontre que le PSVD'Olt qui alignera, «à un élément près, la même équipe que samedi dernier à Saint-Orens, abordera, comme tous les matchs, avec l'ambition de s'imposer, de mettre notre jeu en place et de se faire plaisir.» conclut Jean-Luc Chartrou.


DHR. Le PSVD'Olt avec la manière

St Orens / PSVD'olt  le 19 / 03    ( 1-3 )

saint orens 1 - psvd'olt 3

MT : 0-3. But pour Saint-Orens : Breuil (72e). Buts pour le PSVD'Olt : Barros (20e), Garcia (22e), Delfau (26e).

Vainqueur 3 à 1 samedi soir sur le terrain de Saint-Orens, le PSVD'Olt a remporté sa troisième victoire d'affilée en championnat. Une victoire remportée avec la manière par une formation du PSVD'Olt qui a fait la différence en première période.

« On a fait l'essentiel dès la première mi-temps, confirme le coentraîneur du PSVD'Olt Franck Pigeon. On a pris des risques, on a été les presser très haut, et on les a mis en difficulté tout de suite. On savait qu'en marquant les premiers, on les ferait douter et ce qu'on a fait. »

Dès la 20e minute, les Lotois ouvraient la marque sur un coup franc de Barros avant de doubler la mise deux minutes plus tard par Garcia. À la 26e minute, Delfau ajoutait un troisième but. Trois buts en six minutes, le match était plié.

« On a fait preuve de réalisme, d'envie et d'engagement, poursuit Franck Pigeon. En deuxième mi-temps, on a bien géré nos trois buts d'avance. On avait fait l'essentiel avant. ».

Grâce à cette victoire sur le score de 3 à 1 (Saint-Orens réduira la marque à la 72e sur un but de Breuil), le PSVD'Olt conserve sa première place au classement avec deux points d'avance sur Montauban (qui s'est imposé 3 à 1 à Villefranche) et désormais sept points d'avance sur Luc Primaube (battu à Millau sur le score de 1 à 0).

« C'est important de rester devant au classement, explique Franck Pigeon et d'obliger les autres à nous poursuivre. On s'est fixé comme objectif les matchs de Saint-Orens et Millau avant d'aborder les cinq derniers matchs du championnat. On a franchi la première étape à Saint-Orens, maintenant il faut franchir la deuxième étape dimanche à Saint-Vincent contre Millau. C'est un match important, face à une équipe de Millau qui est en forme. Mais le moral est là et on va aborder cette rencontre avec l'ambition de s'imposer et de poursuivre notre belle série ».


DHR. Nouvelle victoire du PSVD'Olt   20/02/2011

PSVD'olt    2 -0   Colomiers II

MT :1-0. Arbitres: M. Julien assisté de MM. Anzizi et Cassabois.

PSVD'Olt: Di Scala (31e), Guiller (80e).

PSVD'Olt :Mendiola, Cazard, Guiller, Salvan, Barros, Molinier, Delmas, Delfau, Di Scala, Montagne, Grand, Fuentes, Hacini, Bertin.

Colomiers II : Baba Alla, Barthie, Szchlata, Miatto, Merad, Rasolofoarinivo, Delossantos, Crabarie, Segura, Guirado, Sanson, Diarra, Mora.

Carton jaune à Colomiers II : Hanine (65e).

Carton rouge à Colomiers II : Segura (46e).

Relancé par sa victoire du week-end précédent à Albi, le PSVD'Olt a confirmé hier après-midi en remportant une belle victoire face à Colomiers 2 sur le score de 2 à 0. Auteurs d'un match solide et sérieux, les Lotois ont inscrit un but par mi-temps pour remporter une nouvelle victoire au terme d'un match que le PSVD'Olt démarrait pied au plancher.

Sur la première action de la rencontre, Di Scala devançait le gardien visiteur avant d'adresser un tir qui frôlait le poteau du but de Colomiers. Bien en place et appliquée, l'équipe du PSVD'Olt dominait le match et, à la sixième minute, la reprise de la tête de Montagne passait juste à côté du but visiteur. Monopolisant le ballon, les Lotois jouaient dans la moitié de terrain de Colomiers et, peu après le quart d'heure de jeu, ils se procuraient une nouvelle occasion sur un tir de Molinier qui passait tout près du but adverse.

La domination des joueurs du PSVD'Olt étaient récompensée peu après la demi-heure de jeu. Sur un coup en faveur des Lotois, Barros trouvait Di Scala qui, d'une reprise des six mètres, trompait le portier visiteur.

A cinq minutes de la fin de la première période, Colomiers se procurait sa seule occasion de la première période sur une reprise de Crabarie bien stoppée par Mendiola. Au terme d'une excellente première période, le PSVD'Olt menait sur le score de 1 à 0.

Dès l'entame de la deuxième période, Colomiers se retrouvait à dix après le carton rouge infligé à Segura pour une faute sur Cazard. Ce sont pourtant les visiteurs qui dominaient le début de deuxième période, se procurant plusieurs corners et coups francs consécutifs. Mais, une fois de plus , la défense du PSVD'Olt se montrait solide, repoussant systématiquement les tentatives de l'équipe visiteuse. A dix minutes de la fin de la rencontre, les Lotois doublaient la mise sur un coup franc de Barros repris de la tête par Guiller qui trompait le gardien adverse. Le PSVD'Olt s'imposait finalement sur ce score de 2 à 0.

Jean-Luc Chartrou, coentraîneur du PSVD'Olt : «On a fait une très belle première mi-temps où on a su mettre notre jeu en place. Ensuite, à onze contre dix, on se met à déjouer et on se met en difficulté jusqu'au deuxième but. Ceci dit, on n'a pas pris de but, on a retrouvé notre solidité défensive. Je suis satisfait de cette victoire qui met Colomiers 2 à sept points au classement.»


DHR. Le PSVD'Olt reçoit Colomiers 2 dimanche à Saint-Vincent.

Relancé par sa victoire de dimanche dernier sur le terrain d'Albi 2, le PSVD'Olt reçoit dimanche à 15 heures à Saint-Vincent, l'équipe de Colomiers 2 à l'occasion de la quinzième journée du championnat de DHR. Face à une formation classée quatrième de la poule à quatre points des Lotois, les joueurs du PSVD'Olt voudront confirmer leur prestation du week-end précédent.

« À Albi, explique le coentraîneur du PSVD'Olt Franck Pigeon, on a enrayé la spirale de défaites. On a concédé un but dès la 6e minute, mais malgré ce but, malgré la pelouse synthétique et l'heure inhabituelle de la rencontre (le PSVD'Olt jouait à 13 heures), l'équipe a su réagir et inverser la tendance pour s'imposer 2 à 1. ».

Le PSVD'Olt, qui sera privé dimanche de quatre ou cinq éléments, compte donc bien poursuivre sur sa lancée face à une équipe de Colomiers 2 qui, défaite au match aller sur le score 2 à 0 et battue la semaine dernière sur son terrain face à Luc Primaube, aura certainement à cœur d'obtenir un bon résultat.

« À l'aller, se souvient Franck Pigeon, on avait fait une de nos meilleures prestations de la saison. On a fait un match complet pendant quatre-vingt-dix minutes. »

« Dimanche à Saint-Vincent, l'équipe de Colomiers jouera l'une de ses dernières cartes. En cas de défaite, elle se retrouverait en effet à sept points de nous, elle ne peut donc pas se permettre de perdre. » ajoute le coentraîneur du PSVD'Olt qui se souvient d'une équipe de Colomiers « joueuse, qui va de l'avant, et qui possède de belles individualités, notamment devant (Colomiers possède la deuxième meilleure attaque de la poule avec 27 buts inscrits en quatorze matchs). Il faudra donc priver cette équipe de Colomiers 2 de ballons. Si on veut s'imposer face à cette équipe il faudra que les quatorze joueurs soient à leur meilleur niveau. Dimanche dernier, les trois remplaçants ont été déterminants, à Albi, on a gagné à quatorze » poursuit Franck Pigeon qui, dimanche face à Colomiers, attend de ses joueurs qu'« ils réalisent la même prestation et qu'ils affichent la même volonté et la même solidarité que dimanche dernier à Albi. Et si c'est le cas, le résultat suivra. »


Albi 2 1-2 PSVD'olt 13/02/2011

DHR. Le PSVD'Olt arrache la victoire à Albi

Le PSVD'Olt a mis à profit le déplacement d'hier après-midi à Albi dans le cadre de la quatorzième journée pour se relancer dans son championnat de DHR. Les Lotois, qui restaient sur deux défaites, ont en effet renoué avec la victoire en s'imposant sur le terrain synthétique d'Albi 2 sur le score de 2 à 1. Face à une formation tarnaise bien décidée à s'imposer pour s'élogner du bas du classement, les joueurs du PSVD'Olt, menés 1 à 0 dès la sixième minutes dejeu, ont dait la différence en fin de rencontre inscrivant deux buts dans le dernier quart d'heure du match par Salvan et Talenton.

Deux buts dans le dernier quart d'heure

Ce sont pourtant les Albigeois qui débutaient le mieux cette rencontre et dès la sixième minute de jeu, Boinali ouvrait le score et permettait aux locaux de mener 1 à 0. Le jeu allait ensuite s'équilibrer et le PSVD'Olt se procurait alors plusieurs occasions d'égaliser. C'est d'abord Delmas qui se montrait dangereux puis Delfau mettait à son tour le portier d'Albi à contribution, mais le gardien des locaux faisait bonne garde. A la mi-temps, Albi 2 menait sur le score de 1 à 0.

Dès la reprise, le PSVD'Olt prenait le match à son compte et faisait le forcing pour égaliser. Ce sont pourtant les Albigeois qui se montrait dangereux sur un tir de Hons, mais Mendiola était à la parade.

A un quart d'heure de la fin de la rencontre, Talenton prenait la défense locale de vitesse et adressait un bon centre sur la tête de Salvan qui égalisait. Revenus à 1 à 1, les joueurs du PSVD'Olt faisaient le forcing dans les dernières minutes pour prendre l'avantage. Ils y parvenaient à huit minutes de la fin sur un corner repris victorieusement par Talenton qui trompait le portier adverse et donnais l'avantage à son équipe. Un avantage que les joueurs du PSVD'Olt allaient parfaitement gérer jusqu'à coup de sifflet final.

Le PSVD'Olt s'imposait finalement sur le score de 2 à 1.


Montauban 3-1 PSVD'olt le 05 / 02 / 2011

Le PSVD'Olt a concédé sa deuxième défaite consécutive dans son championnat de DHR. Battus la semaine dernière à Séverac, les Lotois se sont de nouveau inclinés samedi soir à Montauban sur le score de 3 à 1. Mais si, en Aveyron, le PSVD'Olt n'avait pas montré son meilleur niveau, l'équipe lotoise a réalisé cette fois un de ses meilleurs matchs de la saison.

« On a peut-être fait les meilleures 70 minutes de notre saison, confirme le coentraîneur du PSVD'Olt Franck Pigeon. Pendant plus d'une heure, on a eu le match en main face à une très belle équipe de Montauban. On a pris le jeu à notre compte, on les a bloqués, on a bien joué tactiquement, on a respecté les consignes à la lettre ». Dominateurs pendant plus d'une heure, les Lotois se sont procuré plusieurs occasions d'ouvrir la marque, comme sur cette action de Garcia en première période dont le tir frôlait le poteau du but local ou sur cette reprise de la tête de Di Scala qui passait juste au-dessus du but montalbanais. La domination du PSVD'Olt a été finalement récompensée à la 62e minute par un but de Di Scala qui, d'une reprise, trompait le portier adverse.

« À 1 à 0 pour nous, poursuit Franck Pigeon, on a une balle de 2 à 0. Si on marque, le match est plié. Après tout s'est enchaîné très rapidement ». Revenus à 1 à 1 grâce à un but de Fiche à vingt minutes de la fin, les Montalbanais ont inscrit deux nouveaux buts aux 78e et 83e par Diallo et Larouturou pour s'imposer finalement sur le score de 3 à 1 face à une formation visiteuse réduite à dix à la 80e minute après le carton rouge infligé à Garcia.

« Le but égalisateur a fait mal, explique Franck Pigeon et on a lâché dans le dernier quart d'heure face à une équipe de Montauban qui s'est montrée très réaliste. C'est décevant mais on a montré beaucoup de choses positives dans cette rencontre. On a vu que nous étions capables de rivaliser avec les meilleurs. On est toujours en progrès. Et puis, on est toujours premiers, on a toujours notre destin entre nos mains », ajoute le coentraîneur du PSVD'Olt qui attend désormais de son équipe « qu'elle rebondisse rapidement, qu'elle enraye dès dimanche à Albi l'enchaînement de défaites. Il faut qu'on fasse preuve d'encore plus de solidarité et de volonté. On va repartir ».


Severac le Chateau 2 - 0 PSVD'olt 29/01/2011

En déplacement hier soir à Séverac le Chateau en match en retard du championnat de DHR, le PSVD'Olt a concédé sa deuxième défaite de la saison en championnat. Menés sur le score de 2 à 0 après un peu plus d'un quart d'heure de jeu, les joueurs du PSVD'Olt ont tenté par la suite de refaire leur retard, mais sur un terrain difficile, les Lotois ne sont pas parvenus à revenir au score et se sont finalement inclinés 2 à 0.

Dès le début de la rencontre jouée sur un terrain enneigé, la défense du PSVD'Olt se fait surprendre. Commayras, d'un tir des vingt mètres, trompe le gardien Mendiola dès la première minute de jeu.

Menés 1 à 0, les Lotois réagissent aussitôt et tentent de refaire leur retard, mais quinze minutes plus tard, sur un contre de Barastud, le ballon parvient jusqu'à Commayras qui double la mise et permet à son équipe de mener 2 à 0 après seize minutes de jeu.

Loin de se décourager, les joueurs du PSVD'Olt repartent de l'avant. Di Scala perce la défense de Séverac puis quelques minutes plus tard Garcia adresse un bon tir, mais le score reste inchangé et à la mi-temps, Séverac le Chateau mène 2 à 0. En deuxième période, les visiteurs vont continuer à faire le forcing pour revenir au score, mais malgré les efforts des joueurs du PSVD'Olt, les Aveyronnais vont conserver jusqu'au bout leurs deux buts d'avance. ...Les photos


PSVD'olt 2 - 1 Luc Primaube 23/01/2011

Le PSVD'Olt s'est imposé avec la manière hier après-midi face à Luc primaube. D'entrée de jeu les locaux prennent le match à leur compte et obtiennent quatre corners en l'espace de sept minutes. Les Lotois dominent ce début de rencontre, mais ce sont les visiteurs qui vont ouvrir la marque. Sur un contre, Soulié centre pour Puech qui trompe Mendiola.

Menés 1 à 0, les équipiers de Di Scala, vont aussitôt reprendre le match à leur compte et poser le jeu. Le PSVD'Olt ne tarde pas à se procurer une occasion

sur une tête de Delfau qui passe juste au dessus de la transversale du but visiteur. Les Lotois poursuivent leur domination et Delmas, est tout près d'égaliser mais son tir passe juste à côté du but de Luc Primaube.

A la demi heure de jeu, Talenton, bien servi par Montagne adresse un bon tir qui passe de peu à côté. La domination du PSVD'Olt va être récompensée à la 38e minute. Suite à un coup franc, Salvan remet les deux équipes à égalité 1 à 1. Les locaux encouragés par leurs nombreux supporters font le pressing pour prendre l'avantage.

A la mi-temps, le score est de 1 à 1.

Au retour des vestiaires, les locaux poursuivent leur forcing pour prendre l'avantage. Sur un corner pour le PSVD'Olt, le ballon parvient jusqu'à Thibaut dont le tir passe près du but visiteur. A l'heure de jeu, Talenton donne l'avantage au PSVd'Olt. Dans les vingt dernières minutes, les visiteurs tenteront de revenir au score, mais le PSVD'Olt conserve son avantage jusqu'au bout et remporte une belle victoire.



PSVD'olt Saison 1

Une soirée exeptionnelle...

Samedi 24 Avril, l'école de foot du  PSVD'olt  organisait une grande soirée Paella avec animation musicale.

 

    Plus d'une centaine de convives se régalaient, quand la soirée se trouvait perturbée par  l'arrivée d' une troupe de jeunes totalement ivres... de joie !          L'équipe premiere du  PSVD'olt  venait annoncer et feter sa victoire, synonyme de première place assurée à trois journées de la fin du championnat, et de montée en DHR !!!

Paella rimait avec Fiesta !

 

 

Le résumé en images.

 

Joueurs ou supporters....

 

N' hesitez pas a laisser vos commentaires, a nous livrer vos impressions et a nous raconter cette fameuse journée ...et la soirée ...

 

Rendez vous sur votre page...

.

 

 

 

PSVD'olt / Rignac .....la derniere victoire d'une belle saison !