Saison 2013/2014 ... DHR

Carmaux  3-5  PSVD'olt   Dimanche  25/05

 

En s'imposant hier après-midi sur le terrain de Carmaux pour le dernier match de la saison, le PSVD'Olt

a assuré son maintien en DHR.

Vainqueurs 5 à 3 hier après-midi dans le Tarn, les Lotois terminent neuvièmes de la poule A et repartiront en DHR la saison prochaine.

Bien décidés à conserver leur place en DHR , les joueurs du PSVD'Olt débutaient bien la rencontre et à la 21e minute, Grand, bien servi par Roucou, était tout près d'ouvrir la marque sur une reprise de volée qui frôlait le but de Carmaux. Trois minutes plus tard, sur un coup franc excentré, le PSVD'Olt obtenait un penalty après une main d'un défenseur de Carmaux dans la surface. Cissé le transformait et donnait l'avantage aux Lotois. Le match s'équilibrait et à la 38e, les locaux égalisaient sur une frappe de trente mètres de Breil qui trompait le portier du PSVD'Olt.

Les Lotois réagissaient aussitôt et deux minutes plus tard sur un coup franc de Bertin, Montagne récupérait le ballon et doublait la mise pour le PSVD'Olt. Sur sa lancée l'équipe lotoise repartait de l'avant et à la 43e minute, sur un centre de Cissé, Roucou trompait le gardien de Carmaux et permettait au PSVD'Olt de mener 3 à 1.

Les Lotois démarraient la deuxième période pied au plancher et deux minutes après la reprise, Alexandre Lane marquait le quatrième but du PSVD'Olt. À la 54e, Lane inscrivait le cinquième but des Lotois. En fin de match, Carmaux réduisait la marque sur une frappe de Breil puis marquait un troisième but sur un but contre son camp de la défense visiteuse.

Les Lotois s'imposaient finalement sur le score de 5 à 3 assurant du même coup son maintien en DHR.


carmaux 3 — psvd'olt 5

MT : 1-3. Buts pour Carmaux : Breil (38e, 83e), csc (89e). Buts pour le PSVD'Olt : Cissé (24e sur penalty), Montagne (40e), Roucou (43e), Lane (47e, 54e). Carmaux : Barna, Alvarez, Tizomba, Coste, Pages, Belieures, El Hadouchi, Navarro, Breil, Cazas, Patego, Bousquet. PSVD'Olt : Fournier, Abitteboul, Cadiergues, Trézon, Delmas, Lacan, Lane, Montagne, Roucou, Cissé, Grand ; Bertin, Aymar, Fabre.

 

 


Carmaux / PSVD'olt   Dimanche 25/05

 

Pour son dernier match de la saison, le PSVD'Olt se déplace dimanche après-midi sur le terrain de Carmaux. Une formation tarnaise qui occupe la troisième place au classement de la poule avec 58 points.

Vainqueur samedi dernier à Pradines face à Castres FC sur le score de 3 à 0 au terme d'une belle prestation, le PSVD'Olt, classé dixième avec un point d'avance sur Montricoux (qui reçoit le premier Luc Primaube dimanche) et un point de retard sur Rodez 3 (qui se déplace à Lavaur samedi), est toujours en course pour le maintien en DHR. Pour ce dernier match du championnat, le PSVD'Olt fera le déplacement dans le Tarn avec l'ambition de «tout donner et se maintenir en DHR», comme l'explique Alexandre Lane, milieu de terrain de l'équipe lotoise.

Comment abordez-vous ce dernier match de la saison dimanche après-midi à Carmaux ?

Dimanche pour ce déplacement à Carmaux, on va tout donner sur ce match. On va tout faire pour se maintenir en DHR. Face à une équipe de Carmaux qui jouera sans pression, on fera le déplacement pour prendre les quatre points de la victoire. On va y aller pour gagner et aller chercher le maintien.

Le PSVD'Olt reste sur une belle prestation face à Castres FC, parlez-nous de ce match ?

Face à Castres, on a su concrétiser les occasions que nous avons eues. Pour notre dernier match de la saison à Pradines, on a réussi une belle prestation comme face à Luc Primaube, on a fait preuve de beaucoup de volonté, de beaucoup de solidarité. On a su ouvrir le score rapidement et ensuite on a réussi à inscrire le but du break avant de marquer le 3e but libérateur en deuxième mi-temps.

À quel match faut-il s'attendre dimanche ?

On va à Carmaux dimanche pour refaire le même match que face à Castres. Il faudra afficher le même état d'esprit que samedi dernier, faire preuve d'engagement, développer notre jeu, et concrétiser nos occasions. On va tout donner jusqu'au bout.»


PSVD'olt   3-0   Castres FC

 

En s'imposant de belle manière samedi soir à Pradines face à Castres FC pour le compte de l'avant-dernière journée, le PSVD'Olt reste en course pour le maintien en DHR. Auteur d'une belle prestation, les Lotois se sont imposés sur le score de 3 à 0 remportant quatre points précieux pour le maintien. «C'était le dernier match de la saison à la maison, explique l'attaquant du PSVD'Olt Nicolas Grand, auteur du premier but lotois samedi soir, et on voulait faire une bonne performance et terminer sur une bonne note à domicile».

Prenant le match à leur compte d'entrée, les joueurs du PSVD'Olt ont rapidement fait la différence au score, Nicolas Grand ouvrant la marque sur une tête aux six mètres dès la 23e minute avant que Cissé double la mise treize minutes plus tard sur une frappe des seize mètres qui trompait le portier visiteur.

«On a réussi à faire ce qu'on n'a pas su faire à Millau, à savoir plier le match. Samedi soir, on a réussi à concrétiser nos occasions, on a marqué dans nos temps forts», poursuit l'attaquant du PSVD'Olt.

Menant 2 à 0, les Lotois géraient bien la deuxième période et ajoutaient un troisième but à douze minutes de la fin sur une reprise aux six mètres de Cissé bien servi par Lane. «On n‘a rien lâché dans ce match, tout le monde a été combatif et a répondu présent dans l'engagement», ajoute Nicolas Grand qui a déjà les yeux tournés vers la dernière journée de championnat et le déplacement de dimanche à Carmaux.

Grâce à cette précieuse victoire, le PSVD'Olt occupe la dixième place à une journée de la fin avec un point d'avance sur Montricoux et à un point de Rodez 3.

«On avait deux finales à jouer pour terminer la saison et on a gagné la première. Maintenant il reste un match à jouer et il faut rééditer la performance de samedi soir et faire le maximum pour le gagner. Il faut tout donner sur ce dernier match et on fera les comptes à la fin» conclut Nicolas Grand.


psvd'olt 3 — castres FC 0

MT : 2-0. Arbitre : M. Jurquet. Buts pour le PSVD'Olt : Grand (23e), Cissé (36e, 78e). PSVD'Olt : Fournier, Abitteboul, Cadiergues, Trézon, Delmas, Lacan, Lane, Hailu, Roucou, Cissé, Grand ; Bertin, Montagne, Bages. 

 

Avant  PSVD'olt / Castre FC    Samedi 17 à 19h à Pradines...

 

Le PSVD'Olt jouera demain à Pradines à 19 heures face à Castres FC, le dernier match à domicile de la saison. A deux journées de la fin du championnat de DHR, les Lotois sont avant derniers au classement avec 39points en 20 matchs à deux points du dixième Montricoux (qui reçoit Carmaux dimanche). Face à une formation de Castres FC qui occupe la quatrième place au classement de la poule avec le même nombre de points (54points) que le troisième Carmaux, le PSVD'Olt «n'a pas d'autre choix que de s'imposer pour espérer se maintenir» explique le défenseur lotois Bastien Trezon qui nous livre ses impressions avant ce nouveau match capital.

Comment abordez-vous ce dernier rendez-vous de la saison à domicile ?On n'a pas le choix, si on veut se maintenir il faut gagner ce match.

Au match aller, nous avions réussi à nous imposer 2 à 0. Nous avions su profiter des occasions que nous avions eu pour marquer et on avait très bien défendu. Il faudra rééditer cette performance samedi. De toute façon, on n'a pas le choix. On s'est mis dans une situation difficile, à nous de nous en sortir par nos valeurs.

Le PSVD'Olt reste sur une défaite à Millau 2 à 1 lors de la journée précédente, parlez -nous de cette rencontre ?

À Millau, nous avons réussi à marquer très tôt et fait trente premières minutes excellentes mais on n'a pas réussi à marquer ce deuxième but qui aurait tout changé et c'est au contraire Millau qui a égalisé sur sa première occasion du match avant de marquer un deuxième but juste avant la mi-temps qui nous a fait très mal.

À quel match faut-il s'attendre samedi ?

Face à une équipe de Castres athlétique, qui joue bien et qui va venir sans pression, il faudra afficher un état d'esprit irréprochable, à nous de montrer plus d'envie. On se doit de gagner et il faudra faire un très gros match. Il faudra être vaillant, solide et jouer avec envie et détermination, faire notre jeu et aller de l'avant. On en est capables comme on l'a prouvé à plusieurs reprises à domicile cette saison, notamment en accrochant le leader Luc Primaube. À nous de montrer d'entrée qu'on mérite de rester à ce niveau et qu'on veut se maintenir.

 

Avant le déplacement à Millau...

 

À trois journées de la fin du championnat de DHR, le PSVD'Olt occupe l'avant dernière place de la poule A avec 38points à deux points de Montricoux (qui se déplace ce week-end à Castres) et à trois points de Rodez 3 (qui reçoit L'Union).

Engagés dans la course au maintien, les Lotois, qui restent sur un bon match nul un but partout face à Luc Primaube le 12 avril, se rendront demain soir à 20 heures sur le terrain de Millau (qui occupe la dernière place du classement et qui reste sur six défaites d'affilée) avec l'ambition de ramener les quatre points de la victoire comme l'explique le défenseur du PSVD'Olt Rodolphe Delmas qui nous livre ses impressions avant ce déplacement très important.

Comment abordez-vous ce match à Millau ?

Il reste trois matchs à jouer et on va faire le maximum pour gagner ces trois matchs, à commencer par ce match à Millau qui est très important. C'est ce match qui va lancer notre fin de saison et il faut bien entamer cette dernière ligne droite du championnat. On a trois matchs à jouer et ce sont trois finales.

L'équipe du PSVD'Olt reste sur une bonne prestation face à Luc Primaube.

Notre prestation contre Luc Primaube est encourageante, mais il faudra la renouveler samedi à Millau. Il faudra mettre le même engagement, la même envie que face à Luc Primaube où tout le monde a répondu présent tout au long du match. On en est capable. À nous de mettre les mêmes ingrédients que face à Luc Primaube. Si on fait tous preuve de solidarité et de volonté de la première à la dernière minute, ça devrait passer.

À quel match peut-on s'attendre samedi ?

À l'aller, le match avait été fermé avec peu d'occasions, et s'était terminé sur le score de 0 à 0. Je pense que ce match retour sera différent. Eux n'ont plus rien à jouer et ils vont jouer sans pression pour se faire plaisir et ils vont faire du jeu. Pour notre part nous ferons le déplacement pour prendre les quatre points de la victoire. Ce sera donc un match ouvert. Il faudra être présent dès l'entame de match, être solides en défense et mettre nos occasions. Il faut réussir à marquer tout de suite et les faire douter. À nous de faire notre match, à nous de montrer qu'on veut rester en DHR.

 

Avant le match:  Marssac SRDT / PSVD'olt

 

Le championnat de DHR jouera ce week-end sa 18e journée et en poule A, la course au maintien est plus que jamais indécise. Du onzième Montricoux 34 points (qui compte un match en moins) au sixième L'Union 38 points (qui compte également un match en moins), six équipes se tiennent en quatre points. Parmi elles figure le PSVD'Olt qui, à cinq journées de la fin, occupe la neuvième place au classement avec 35 points en dix-sept matchs. Vainqueurs de deux de leurs trois derniers matchs, les Lotois restent, malgré la défaite, sur une belle prestation face au leader Blagnac 2 il y a deux semaines. Bien décidés à poursuivre sur leur lancée, les joueurs du PSVD'Olt feront le déplacement samedi à 20 heures à Marssac (classé huitième avec le même nombre de points que les Lotois, mais qui compte deux matchs en moins) avec l'ambition de continuer à engranger des points précieux. Bastien Trezon, défenseur du PSVD'Olt nous livre ses impressions avant cette rencontre.

Vous restez, malgré la défaite, sur une belle prestation face au premier Blagnac 2, parlez-nous de ce match.

On a fait un bon match contre une grande équipe. On a tout tenté mais ils on été très forts, c'est l'équipe la plus forte que nous ayons rencontré cette saison. On était sur la lancée de nos deux victoires et on a bien entamé le match avant de concéder un but en première période qui nous a fait mal. On est bien reparti en 2e période mais on prend un deuxième but qui scelle le sort du match avant de concéder un 3e but en fin de match, mais malgré la défaite, on n'est pas mécontent de notre match. Il faut continuer avec le même état d'esprit».

Comment abordez-vous ce match de samedi à Marssac ?

C'est encore un match très important face à une équipe qui est un concurrent direct dans la course au maintien. On y va pour prendre les quatre points de la victoire. On reste sur trois très bons matchs et il faut continuer jusqu'à la fin de la saison.

À quel match faut-il s'attendre samedi à Marssac ?

Face à une équipe de Marssac qui voudra également s'imposer sur son terrain face à un concurrent direct, il faudra faire preuve du même état d'esprit que lors des trois derniers matchs. Il faudra gagner les duels, être présent de la première à la dernière minute. Il faudra être performant d'entrée, et marquer vite, être solide défensivement et efficace défensivement. Il reste cinq matchs à jouer et ce sont cinq finales. A nous de prendre match après match avec la même détermination.


Montricoux   0-2   PSVD'olt     le 16/03

 

Le PSVD’Olt a remporté hier après-midi une deuxième victoire d’affilée dans son championnat de DHR, ce qui ne lui était pas encore arrivé cette saison. Vainqueur le week-end dernier face à Rodez 3 sur le score de 3 à 1, les Lotois ont décroché un nouveau succès important dans la course au maintien en s’imposant hier après-midi sur le terrain de Montricoux sur le score de 2 à 0.

Comme le week-end précédent, c’est en seconde période que les joueurs du PSVD’Olt ont fait la différence au score.

Après une première période plutôt équilibrée avec peu d’occasions de part et d’autre entre deux formations bien en place, les Lotois ouvraient la marque dès l’entame de la seconde mi-temps. À la 49e minute, sur un coup franc aux vingt-cinq mètres en faveur des Lotois, Lacan trouvait Lane qui d’une tête donnait l’avantage au PSVD’Olt.

Menés 1 à 0, les joueurs de Montricoux tentaient alors de revenir au score et se portaient vers l’avant. Ils obtenaient plusieurs corners, mais la défense bien en place du PSVD’Olt parvenait à chaque fois à se dégager. Des Lotois qui procédaient par contre-attaques et sur l’une d’elle, à cinq minutes de la fin de la rencontre, Cissé adressait un bon ballon pour Roucou dont la frappe trompait le portier de Montricoux pour le deuxième but du PSVD’Olt. Plus rien n’était marqué dans cette rencontre et le PSVD’Olt s’imposait finalement sur le score de 2 à 0.

Une victoire qui permet aux Lotois de remonter à la huitième place au classement de la poule avec 34 points en seize matchs.

Des Lotois qui joueront de nouveau samedi prochain en match avancé de la dix-septième journée du championnat de DHR face à Blagnac 2 qui occupe actuellement la première place au classement avec 51 points en seize matchs.

montricoux 0 - psvd’olt  2

MT : 0-0. Buts pour le PSVD’Olt : Lane (49e), Roucou (85e). PSVD’Olt : Filhol, Abitteboul, Cadiergues, Trezon, Delmas, Molinier, Aymard, Lacan, Roucou, Cissé, Grand ; Lane, Fabre.

 

 


Le PSVD'Olt s'est imposé 3 à 1 samedi soir face à Rodez 3

 

près la défaite concédée il y a quinze jours à Lavaur, le PSVD’Olt voulait absolument renouer avec la victoire à l’occasion de la venue samedi soir à Pradines de l’équipe de Rodez 3. Mission accomplie pour une équipe lotoise, qui, après avoir été menée 1 à 0 à la mi-temps a inversé la tendance en seconde période pour remporter une victoire très importante sur le score de 3 à 1. Une belle soirée pour une équipe lotoise qui aura pris quatre points très importants dans la course au maintien.

«Cette victoire fait vraiment du bien, confirme Kevin Roucou, attaquant du PSVD’Olt et auteur du troisième but samedi soir. Il fallait gagner ce match, on n’avait plus le choix. En plus c’était l’anniversaire de Paul Montagne, et cette victoire c’est un beau cadeau.».

Après un début de rencontre favorable aux visiteurs qui ouvraient la marque à la 24e minute sur un coup franc aux trente mètres repris par Halfi, les Lotois ont parfaitement réagi après la pause.

«Après une première période difficile où on prend un but, on n’a pas baissé la tête, poursuit Kevin Roucou. À la mi-temps on s’est dit qu’il fallait y aller, qu’on allait gagner ce match». Les Lotois démarraient la deuxième période pied au plancher et renversaient la situation en l’espace de cinq minutes sur deux buts inscrits par Cissé aux 52e et 57e minutes, le premier sur une reprise de la tête en pleine lucarne sur un corner et le deuxième sur une nouvelle tête sur un centre de Grand. «Le but égalisateur nous a confortés dans l’idée qu’on allait gagner.» ajoute l’attaquant du PSVD’Olt. À un peu plus d’un quart d’heure de la fin, les visiteurs étaient tout près d’égaliser sur une reprise aux dix mètres de Stival qui passait juste au-dessus du but d’une équipe lotoise qui scellait le sort de la rencontre cinq minutes plus tard par un troisième but inscrit de la tête par Roucou. «Rodolphe Delmas joue vite le coup franc et me dépose le ballon sur la tête à six mètres du but, je coupe la trajectoire du ballon et il passe sous le bras du gardien» explique l’attaquant d’une équipe lotoise qui doit maintenant «enchaîner. On a pris quatre points très importants face à Rodez 3 et on va partir samedi à Montricoux pour enchaîner un deuxième bon résultat consécutif.» conclut Kevin Roucou.


PSVD'olt / l'Union As    Samedi 15/02

Le PSVD’Olt retrouvera demain soir à 19 heures la pelouse du stade de Pradines à l’occasion de la venue de L’Union pour le compte de la quatorzième journée du championnat de DHR. Face à une formation visiteuse qui occupe actuellement la neuvième place au classement de la poule avec 26points et qui reste sur trois victoires consécutive en championnat (3 à 0 Millau, 3 à 1 face à Rodez 3 et 2 à 1 à Lavaur), le PSVD’Olt aura pour ambition de rebondir après la large défaite concédée dimanche dernier sur le terrain de Toulouse Mirail. Paul Montagne, milieu de terrain de l’équipe du PSVD’Olt (qui est classée dixième avec 23 points en 12 matchs avec 3 points d’avance sur Lavaur, qui compte un match de retard, et cinq points d’avance sur Millau), nous livre ses impressions avant cette rencontre.

Parlez-nous de la défaite concédée dimanche dernier ?

On est passé à travers. Jusqu’au premier but, on était bien, mais on prend le premier but sur coup franc et à partir de là, ils ont pris l’ascendant. On prend un deuxième puis un troisième but et on est mené 3 à 0 à la mi-temps.

En deuxième période, on est revenus avec de bonnes intentions, mais on prend d’entrée un quatrième but sur coup franc et ensuite on a concédé trois buts supplémentaires et on a joué les vingt dernières minutes à dix.

Comment abordez-vous le match de samedi face à L’Union ?

C’est important de rebondir tout de suite. On se doit de montrer notre vrai visage. Il faut réagir, qu’on soit tous concernés tout au long de la rencontre et qu’on réussisse une belle prestation.

À quel match vous attendez-vous samedi ?

Face à une solide équipe de L’Union qui a repris confiance et qui reste sur trois victoires d’affilée, il faudra qu’on fasse preuve de rigueur, qu’on soit rigoureux défensivement et réaliste offensivement. À Castres, on a montré qu’on était capable de faire de très belles choses, et il faut qu’on réédite cette prestation.


Toulouse Mirail   7-1   PSVD'olt   le 09/02

 

En déplacement sur le terrain de Toulouse Mirail pour le compte de la treizième journée du championnat de DHR, le PSVD’Olt a concédé une large défaite s’inclinant sur le score de 7 à 1.

Après un début de rencontre équilibré, Toulouse Mirail ouvre la marque à la 35e minute par Benismail. Les locaux prennent alors le match à leur compte et jouent dans la moitié de terrain des Lotois. À la 41e minute sur un ballon en profondeur, Grondin prend de vitesse la défense du PSVD’Olt et double la mise. Les locaux poursuivent leur domination et juste avant la mi-temps inscrivent un troisième but par Grondin.

À la mi-temps, le score est de 3 à 0 en faveur de Toulouse Mirail.

En début de deuxième période, les Lotois réagissent et se portent vers l’avant, mais à la 49e minute sur un coup franc, Grondin trompe le portier du PSVD’Olt et inscrit le quatrième but de son équipe.

Cinq minutes plus tard, les locaux vont ajouter un cinquième but sur un coup franc inscrit par Benmimoun qui permet à son équipe de mener sur le score de 5 à 0. Les Lotois vont réagir et peu avant l’heure de jeu, ils obtiennent un penalty. Cissé le transforme. On joue la 58e minute et Toulouse Mirail mène sur le score de 5 à 1. Onze minutes plus tard sur une action de Grondin, le portier du PSVD’Olt commet une faute en dehors de sa surface et reçoit un carton rouge. Le PSVD’Olt se retrouve à dix. Une minute plus tard, Toulouse Mirail ajoute un sixième but par Brahmi et à huit minutes de la fin de la rencontre, Rejeb marque le septième but pour Toulouse Mirail qui s’impose sur le score de 7 à 1.

Prochain match pour le PSVD’Olt samedi prochain 15 février à 19 heures face à L’Union pour le compte de la quatorzième journée du championnat de DHR.

TOULOUSE MIRAIL 7 - PSVD’OLT 1

MT : 3-0 . Buts pour Toulouse Mirail : Benismail (35e), Grondin (41e, 44e,49e), Benmimoun (54e), Brahmi (70e), Rejeb (82e). But pour le PSVD’Olt : Cissé (58e sur penalty).


Avant PSVD'olt / Rodez   Samedi 25/01

 

Auteur d’une très belle performance dimanche dernier sur la pelouse de Castres (victoire 2 à 0 sur le terrain d’une équipe classée 3e et qui n’avait concédé jusque là que 2 défaites en dix journées), le PSVD’Olt reçoit Rodez 3 (classé 7e avec 24 points) demain à 20 heures pour le compte de la douzième journée du championnat de DHR. Dixième du classement avec le même nombre de points que L’Union et Toulouse Mirail (avec 22 points) respectivement 9e et 8e, l’équipe lotoise abordera ce premier match retour avec l’ambition d’engranger les quatre points de la victoire et de remporter ainsi un deuxième succès d’affilée. Bastien Trezon défenseur du PSVD’Olt, qui s’était incliné 2 à 1 lors du match aller le 21 septembre dernier, revient sur la belle victoire de dimanche dernier et nous parle du match de samedi face à Rodez 3.

Quel est votre sentiment après la belle performance du PSVD’Olt dimanche dernier à Castres ?

On a été sérieux du début à la fin et ça a payé. On a été solidaires, on n’a rien lâché. On savait que ce serait un match difficile chez le 3e, mais on savait aussi qu’on était capable de faire un exploit. On a joué sans complexe, et on a marqué assez rapidement ce qui nous amis sur les bons rails et on a finalement remporté notre première victoire à l’extérieur de la saison.

Samedi le PSVD’Olt reçoit Rodez 3 pour le premier match retour, parlez-nous du match aller ?

Nous avions concédé une défaite 2 à 1 à l’aller. Face à une équipe de Rodez 3 qui joue vite, on était mal rentré dans le match et ils en avaient profité en inscrivant deux buts sur deux erreurs défensives.

Comment le PSVD’Olt va-t-il aborder le match de samedi soir à Pradines ?

L’objectif est de continuer sur notre lancée et de prendre les 4 points de la victoire face à un concurrent direct ce qui nous permettrait de passer devant au classement. Il faudra jouer notre football et faire preuve de la même solidarité et de la même abnégation que dimanche dernier, être présent sur chaque ballon pendant 90 minutes. On devra aussi être solide défensivement, les presser haut et ne pas hésiter à tenter des choses. Il faudra faire le même match qu’à Castres et on est capable de le faire chaque week-end. Une deuxième victoire d’affilée lancerait parfaitement la phase retour.


Castres FC   0-2   PSVD'olt   le 19/01

le PSVD’Olt a réussi une belle performance hier après-midi en allant s’imposer sur le terrain d’une équipe de Castres, classée 3e avant cette journée et qui n’avait concédé jusqu’ici que deux défaites en dix rencontres.

Solidaire, vaillants et appliqués, les Lotois ont ouvert la marque en milieu de première période par Roucou avant de se mettre définitivement à l’abri par un deuxième but inscrit par Cissé en fin de match remportant ainsi leur première victoire à l’extérieur de la saison.

Le début de rencontre est équilibré et le jeu va d’un but à l’autre. Moulet pour les locaux adresse une belle frappe juste au dessus (12e) puis Cissé et Cicuto obligent la gardien de Castres à s’employer. A la 21e minute, Roucou, bien servi par Cicuto vient tromper le portier local et donne l’avantage au PSVD’Olt. La réaction des locaux ne tarde pas. Les joueurs de Castres font le forcing pour tenter d’égaliser, mais la défense lotoise tient bon et parvient à à se dégager. A quatre minutes de la pause, une frappe de Penouaret passe de peu à côté du but du PSVD’Olt. Dans la minute suivante, c’est au tour des Lotois de se montrer dangereux sur un coup franc de Cicuto qui passe juste à côté du but de Castres. A la mi-temps, le PSVD’Olt mène 1 à 0.

A la reprise, les locaux poussent et portent immédiatement le danger sur le but lotois, mais vaillants et solidaires, les joueurs du PSVD’Olt parviennent à repousser toutes les tentatives des locaux. A l’heure de jeu, le match s’équilibre et Cissé adresse une belle frappe qui passe juste au dessus du but de Castres. A un peu plus d’un quart d’heure de la fin, la frappe de Penouaret est dégagée à ras de son poteau par le portier lotois. Quatre minutes plus tard, nouvelle situation dangereuse devant le but du PSVD’Olt, mais la défense parvient une fois de plus à se dégager. A huit minutes de la fin, Cissé récupère un ballon dans la surface de Castres et trompe le portier local pour le deuxième but du PSVD’Olt qui s’impose sur le score de 2 à 0.

Le fait du match : l’ arrêt déterminant de Filhol à la 73e minute sur une frappe de Penouaret à ras du poteau qui permettait aux Lotois de conserver leur but d’avance avant que Cissé double la mise à huit minutes de la fin.

Et maintenant: prochain match pour le PSVD’Olt samedi à 20heures à Pradines face à Rodez 3 pour le compte de la douzième journée du championnat de DHR.

CASTRES  0 - 2  PSVD’OLT

MT :0-1 .

Buts pour le PSVD’Olt : Roucou (21e), Cissé (82e). Castres : Batut, Correia, Palaysi, Fievet, Moulet. G, Ble, Moulet R., Cauchard, Penouaret, Yazmadjian, Bieysse, Gabel, Ginestet, Ouangine. PSVD’Olt : Filhol, Abitteboul, Lanes, Trezon, Delmas, Molinier, Cicuto, Lacan, Roucou, Cissé


Charles Antoine Aymard, milieu de terrain du PSVD'Olt qui reçoit Millau samedi à 20 heures à Pradines.

 

Pour son premier match du championnat de DHR de l’année 2014, le PSVD’Olt recevra Millau samedi à 20 heures à Pradines. Face à un concurrent direct dans la course au maintien (Millau occupe la dernière place au classement de la poule A en compagnie de L’Union avec 14 points en neuf matchs), le PSVD’Olt (classé dixième avec 16 points) aura pour ambition de décrocher la victoire afin de mettre son adversaire à distance et de «bien commencer l’année» comme l’explique le milieu de terrain du PSVD’Olt Charles Antoine Aymard qui nous livre ses impressions avant cette rencontre.

Comment abordez-vous ce premier match de l’année ? Il faut démarrer l’année 2014 sur les chapeaux de roue et réussir une bonne deuxième partie de saison. Prendre le maximum de victoires rapidement, à commencer par samedi face à Millau, et engranger les points afin d’assurer le maintien le plus vite possible.

Parlez-nous de ce match de samedi face à Millau.

C’est un match important face à une équipe de Millau qui est un concurrent direct dans la course au maintien. Il faut prendre les quatre points de la victoire afin de bien commencer l’année et bien débuter la deuxième partie de saison.

À quel match vous attendez-vous ?

Face à une équipe de Millau solide et qui va sans doute nous attendre et profiter à fond de chaque contre, il faudra mettre toutes les chances de notre côté pour prendre les quatre points : il faudra que nous soyons tous concernés et soudés tout au long de la rencontre et que nous fassions preuve à la fois d’envie et de réalisme comme nous avions su le faire lors de notre victoire face à Montricoux qui est notre match référence cette saison.

 

Blagnac2   3-1   PSVD'olt

 

En déplacement samedi soir à Blagnac pour son dernier match avant la trêve, le PSVD’Olt s’est incliné sur le score de 3 à 1 sur le terrain de Blagnac 2, coleader du championnat de DHR. Vincent Hiriart, l’entraîneur de l’équipe lotoise qui est classée dixième avec 16 points après neuf journées de championnat, nous livre ses impressions à la trêve.

Quel est votre sentiment après la défaite concédée samedi soir sur le terrain de Blagnac 2 ?

Il y a eu un réel sursaut après la défaite du week-end précédent à Luc Primaube. On a retrouvé nos valeurs. On a réalisé une bonne entame de match, on a dominé, on a été appliquées, mais on est tombé sur plus fort que nous.

Quel bilan dressez-vous à la trêve ?

Du point de vue comptable, on a 16 points à la trêve et alors qu’il reste deux matchs à jouer dans cette phase aller (face à Millau et à Castres) notre objectif est d’atteindre les 21 points à la fin des matchs aller. Il faudra absolument gagner contre Millau le 11 janvier prochain à Pradines.

Au niveau du jeu, on a réussi à mettre notresystème de jeu en place. On a arrive à bien sortir les ballons et à se créer des occasions. A on a vu de bonnes choses que ce soit contre Lavaur, contre Montricoux, et samedi soir encore à Blagnac où on a fait le jeu. Quand on revient à 2 à 1, on est tout près de revenir à 2 à 2 avant de concéder le 3e but. Ce groupe est jeune et a des valeurs et de la volonté . On n’est pas loin mais si on veut être plus réaliste offensivement et plus hermétique défensivement cela passe par plus de travail. Les mots d’ordres aujourd’hui sont travail et confiance en nos capacités. Je suis satisfait de ce qu’on produit, le fond de jeu est bon, on a juste besoin d’un peu plus de confiance. Je suis optimiste pour la deuxième partie de saison.

Qu’attendez-vous de cette deuxième partie de saison qui débutera le 11 janvier avec la venue de Millau ?

La concrétisation de tout ce qui a été fait depuis le début de saison. Il faudra aller chercher les points et savoir parfois être moins joueurs et plus calculateurs. Le match face à Millau sera un match à huit points et l’occasion pour nous bien lancer l’année 2014.


Luc Primaube FC  /  PSVD'olt    Samedi 14/12

 

Pour son avant dernier match avant la trêve (l’équipe lotoise se déplace samedi prochain à Blagnac 2), le PSVD’Olt se rend demain à 18 h 30 chez l’un des coleaders de la poule A de DHR : Luc Primaube. L’équipe aveyronnaise, qui partage la première place avec Blagnac 2 et Castres FC, compte 21 points après sept journées et reste sur six matchs sans défaite (quatre victoires et deux matchs nuls). C’est donc une tâche difficile qui attend samedi une formation du PSVD’Olt, classée neuvième avec 14 points, qui fera le déplacement sans complexe avec l’ambition de jouer sa chance à fond comme l’indique le milieu de terrain lotois Baptiste Bertin qui nous livre ses impressions avant ce match.

Comment abordez-vous ce match à Luc Primaube ?

Luc Primaube fait partie des trois équipes coleaders de la poule, mais on va y aller décomplexés, sans se mettre trop de pression, avec l’ambition de faire un gros match défensif, de ne pas prendre de but et de jouer tous les coups à fond.

Le PSVD’Olt reste sur un bon match nul face à Lavaur, parlez-nous de ce match.

On a été dominés, ils ont frappé deux fois sur les poteaux et une fois sur le barre, mais on n’a pas pris de but. On a été bons défensivement, on a été solidaires. Ces deux points ont fait du bien.

À quel match vous attendez-vous samedi à Luc Primaube ?

On s’attend à un gros défi physique. Ils sont favoris, ils sont chez eux, ils vont démarrer le match tambour battant, ils vont tout de suite se porter vers l’avant et jouer haut. Ce sera difficile, mais on a les atouts pour les contrer. Il faut croire en nous, avoir confiance en notre potentiel. On a un groupe jeune, avec de la qualité, qui a envie de bien faire. Il faudra faire preuve de beaucoup de volonté, de beaucoup de solidarité, et être très attentifs sur les coups de pied arrêtés. On va jouer notre chance à fond et sur un match tout est possible.


PSVD'olt   0-0   Lavaur FC   Samedi 07/14

Une semaine après la courte défaite face à Marssac, le PSVD’Olt a fait match nul samedi soir face à Lavaur sur le score de 0 à 0 en match en retard du championnat de DHR. Mais si le revers concédé il y a huit jours face aux Marssacois avait été une déception, le match nul de samedi soir contre Lavaur «est un bon match nul, explique l’attaquant du PSVD’Olt Nicolas Grand. Face à Marssac, l’équipe avait dominé tout le match, s’était procurée de nombreuses occasions pour finalement concéder un but en fin de rencontre contre le cours du jeu. Samedi en revanche, le match a été équilibré et face à une belle équipe de Lavaur qui a tiré deux fois sur le poteau et une fois sur la barre, ce sont deux bons points de pris».

Dans ce match plaisant entre deux formations qui ont produit du jeu et qui, tout au long de la rencontre, se sont portées vers l’avant, «le match aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre, pousuit Nicolas Grand. En première période, Seydina Cissé a un face à face avec le gardien que le portier visiteur remporte et derrière, on prend deux tirs sur le poteau et un tir sur la barre. Le match nul est logique.»

Jusqu’au bout, les deux formations chercheront à faire la différence et dans les dernières minutes, Cissé pour le PSVD’Olt et Thari pour Lavaur ont été tout près d’inscrire le but de la victoire. «On a fait preuve de beaucoup d’envie et d’implication, c’est un bon match nul, d’autant qu’on s’était fixé comme objectif de ne pas concéder de but et c’est ce qu’on a fait. On a été solide»ajoute l’attaquant d’une équipe du PSVD’Olt qui, après ce résultat, occupe la neuvième place au classement de la poule A de DHR avec le même nombre de points que le 8e Rodez 3 et avec deux points d’avance sur L’Union (qui compte un match de retard) et Millau.

Une équipe du PSVD’Olt qui d’ici la trêve, se déplacera à deux reprises, à Blagnac 2 le 21 décembre et sur le terrain de Luc Primaube, premier exaequo, samedi prochain.

«Ce sera un déplacement compliqué, mais on va y aller avec l’ambition de ne pas prendre de but et de jouer les coups à fond», conclut Nicolas Grand.

 

PSVD'olt  0-1  Marssac srdt    le 30/11

 

Face à une équipe de Marssac fortement diminuée, et réduite à dix juste avant la pause, les joueurs de Vincent Hiriart, pourtant dominateurs, ont dû s’incliner à un quart d’heure de la fin, sur l'une des rares incursions tarnaises du match 

Il y a des jours où ça ne veut pas sourire. Les joueurs du PSVD’Olt pourront en effet s’en vouloir de ne pas avoir fait mieux devant une équipe largement à leur portée. Le scénario était pourtant idéal. Une entame de match à leur avantage, un penalty dès le quart d’heure de jeu (mais manqué par Roucou), des Tarnais plutôt défensifs et ne se signalant que par deux errements de Fournier, une expulsion avant la pause… On pensait alors que les coéquipiers de Cissé prendraient l’avantage en seconde période. Toujours dominateurs, mais sans se créer d’occasions nettes, les Lotois s’exposaient aux contres et aux coups de pied arrêtés des Marssacois. Un corner leur sera fatal à l'entame du dernier quart d’heure, Eba étant bien placé au second poteau (0-1, 76'). Des Lotois qui auraient pu bénéficier d’un deuxième penalty dans les arrêts de jeu, mais Berin récoltera un... carton jaune. Une défaite rageante pour les protégés de Vincent Hiriart qui auraient pu respirer au classement, face à une équipe tarnaise qui s’est accrochée jusqu’au bout. Contre Lavaur la semaine prochaine, il ne faudra pas perdre la seconde manche. 

P-A.M.

 

 

Vainqueur, avec la manière, il y a deux semaines face à Montricoux, le PSVD’Olt (qui n’a pas joué le week-end dernier en raison du report du match à Blagnac 2 suite aux intempéries), va tenter demain soir à 19 heures à Pradines face à Marssac, d’enchaîner une deuxième victoire consécutive en championnat de DHR. Actuellement dixièmes au classement avec le même nombre de points que Millau (9e, qui compte un match de plus) et L’Union (8e), les Lotois passeraient devant leurs adversaires de demain soir (Marssac est 6e avec 13 points et un match en plus) en cas de victoire. Thibaut Cicuto, défenseur du PSVD’Olt, nous livre ses impressions avant cette rencontre.

Comment abordez-vous ce match de demain face à Marssac ?

Après la belle victoire face à Montricoux, c’est l’occasion pour nous d’enchaîner une deuxième victoire consécutive. Et pour cela, il faudra rééditer la même performance que face à Montricoux. Il faudra presser d’entrée, jouer chez eux et être aussi efficace. Lors du match face à Montricoux, il y a tout eu, de la rigueur défensive, de l’efficacité offensive et beaucoup de solidarité, demain il faudra appliquer la même recette, fait preuve de la même détermination, de la même envie. Il faudra les faire douter d’entrée. Gagner demain soir, nous permettrait de basculer dans la première moitié du classement.

On a le sentiment que le groupe du PSVD’Olt monte en puissance.

C’est vrai que le groupe monte en puissance, mais on a encore une marge de progression. Le groupe est jeune et il vit bien. Petit à petit il se construit. On écrit une nouvelle histoire et on fait le maximum pour qu’elle soit belle.

Que savez-vous de cette équipe de Marssac ?

C’est une équipe solide et appliquée, une équipe qui a l’habitude de jouer le haut du tableau. C’est un gros morceau de la poule, c’est un bon test pour nous sachant que l’objectif est d’enchaîner une nouvelle victoire afin de se mettre à l’abri avant la trêve (le PSVD’Olt jouera son match en retard face à Lavaur le 7 décembre à Pradines) et de passer les fêtes en étant installés dans la première moitié du classement.


PSVD'olt   3-0   Montricoux

 

Le PSVD’Olt a renoué avec la victoire samedi soir. Opposés à l’équipe de Montricoux sur le terrain de Pradines, les Lotois se sont imposés avec la manière sur le score de 3 à 0. «Samedi c’était l’anniversaire du coach, raconte l’attaquant du PSVD’Olt Kévin Roucou, et on voulait vraiment lui offrir la victoire.» Une victoire qui s’est dessinée dès l’entame de match puisqu’après neuf minutes de jeu, le PSVD’Olt menait déjà 2 à 0. «On a réalisé une entame de rêve. Cissé marque sur notre première attaque du match et ce but nous a boosté. Le fait de marquer d’entrée a fait beaucoup de bien.», poursuit Kévin Roucou qui inscrivait, sept minutes plus tard, le deuxième but lotois sur une reprise des seize mètres. «Ensuite, on a été solide même si la fin de la première période, où Montricoux s’est procuré plusieurs occasions a été plus difficile, mais on a bien tenu et on n’a pas pris de but» ajoute l’attaquant d’une équipe du PSVD’Olt qui ajoutait un troisième but dès l’entame de la deuxième période sur un tir croisé de Cissé. Bien en place, les Lotois préserveront cet avantage jusqu’au terme d’un match que l’attaquant du PSVD’Olt considère comme «un match référence au niveau de la combativité, au niveau du réalisme ainsi qu’au niveau de la défense. On a respecté les consignes du coach. Il nous avait demandé de ne pas prendre de but et d’être réaliste et ces consignes ont été parfaitement respectées. On a été vraiment tous concernés à l’image de Lacan qui a fait un gros match en milieu de terrain. On a été soudés tout au long du match. On a joué les uns pour les autres.»

Après cette victoire, la deuxième de la saison en championnat de DHR, le PSVD’Olt, qui compte onze points en cinq matchs et un match de retard à jouer face à Lavaur (qui sera joué le 7 décembre), rejoint au classement L’Union et Millau (qui compte un match de plus).

Une victoire que les joueurs du PSVD’Olt voudront confirmer samedi sur le terrain de Blagnac 2 à l’occasion de la septième journée du championnat de DHR. «Il faut rester sur cette dynamique. A Blagnac, il faudra faire un match solide et reproduire ce qu’on a fait samedi soir.» conclut Kevin Roucou.

 

 

Au repos forcé le week-end dernier, suite au report du match face à Lavaur après les fortes pluies des jours précédents la rencontre, le PSVD’Olt retrouve demain la pelouse du stade de Pradines, à l’occasion de la venue, à 19 heures, de Montricoux. L’équipe visiteuse, qui n’a pas joué non plus le week-end dernier (son match face à L’Union ayant également été reporté) occupe actuellement la troisième place du classement, à trois points seulement du premier et avec un match de moins. C’est donc une formation qui joue les premiers rôles dans le championnat de DHR que le PSVD’Olt, actuellement classé onzième ex æquo avec L’Union, recevra ce samedi. Nicolas Grand, milieu offensif d’une équipe lotoise qui aura pour ambition d’obtenir les quatre points de la victoire samedi, nous livre ses impressions avant cette rencontre.

Parlez-nous de cette équipe de Montricoux qui viendra demain à Pradines ?

C’est une équipe que j’avais jouée en coupe alors qu’on était en promotion honneur. Je l’avais également rencontrée en championnat lorsque nous étions en promotion ligue. C’est une très belle équipe, très technique.

Quel est votre sentiment sur le début de saison du PSVD’Olt ?

On a un groupe jeune, en reconstruction, et il faut lui laisser le temps de se mettre en place. La mayonnaise est en train de prendre, ça va venir, le groupe a juste besoin de temps. Je suis optimiste. Il faut faire une bonne série, enchaîner les bons résultats. Après notre mauvais match à L’Union, le groupe a, malgré la défaite aux tirs au but, bien réagi à Capdenac. Si on est réaliste, le match est plié à la mi-temps. Il faudra retrouver le réalisme face à Montricoux.

Comment abordez-vous cette rencontre ?

On joue tous les matches pour les gagner. Il faudra être rigoureux défensivement et être plus réaliste. Il va falloir être solide et montrer qu’on est chez nous et qu’on veut les quatre points de la victoire. Il faudra être présent tout de suite et ne pas leur laisser d’espace. Il faudra les faire douter dès le départ et concrétiser nos actions. C’est important de prendre des points à la maison et de faire une belle prestation.


l'Union AS  4-1  PSVD'olt       Samedi  19/10

 

Après deux victoires consécutives sur le score de 1 à 0 face à Toulouse Mirail en championnat puis contre Rignac en Coupe du Midi, le PSVD’Olt se rendait samedi à L’Union avec l’ambition de ramener un troisième résultat positif d’affilée. Mais face à une équipe locale dans l’obligation de s’imposer après trois défaites en championnat, les joueurs Lotois se sont inclinés sur le score de 4 à 1. «On n’est pas rentré dans le match comme il fallait, explique le milieu de terrain du PSVD’Olt Julien Mateos. Toute la semaine, on s’est dit qu’il fallait confirmer à L’Union nos deux victoires d’affilée, mais on a été moins présents qu’eux au niveau de l’agressivité. On a été battus dans tous les duels».

Menés 1 à 0 peu avant la demi-heure de jeu suite à une très belle frappe de 35 mètres de Lopez sous la transversale du but lotois, les joueurs du PSVD’Olt parvenaient à égaliser trois minutes avant la mi-temps sur un tir de 35mètres en pleine lucarne de Cissé. Un but suivi immédiatement du second but de L’Union puisque sur l’engagement les locaux doublaient la mise par Adele sur un tir à ras de terre qui trompait le portier lotois. «Le but concédé tout de suite après notre égalisation nous fait mal, poursuit Julien Mateos. Le fait d’être à nouveau mené juste avant la mi-temps nous fait mal. En début de deuxième période, on a eu un peu plus le ballon, mais on ne l’a pas bien utilisé, et on n’a pas eu d’occasions franches, on ne les a pas inquiétés. On sentait qu’ils maîtrisaient le match». À un quart d’heure de la fin, L’Union inscrivait un troisième but par Guedea qui scellait le sort de la rencontre avant d’ajouter un quatrième but à sept minutes de la fin de la rencontre par Ribes.

«Ils ont pris l’ascendant d’entrée de match et ils l’ont conservé jusqu’au bout. On peut dire ce qu’on veut, mais si dans les duels on n’y est pas, on ne peut pas gagner. Si on avait montré d’entrée qu’on était bien présents, le scénario du match aurait été différent» ajoute le milieu de terrain du PSVD’Olt qui reste néanmoins optimiste pour la suite. «Le groupe a de la qualité, il y a de la qualité à chaque poste, il faut se remettre au travail» estime le milieu de terrain d’une formation du PSVD’Olt qui se rendra samedi à 19 heures à Capdenac en Coupe du Midi. «On va y aller pour faire une belle prestation. Un bon résultat samedi serait bon pour la confiance.», conclut Julien Mateos.


L'Union AS - PSVD'olt     Samedi 19/10

Vainqueur successivement face à Toulouse Mirail (1 à 0) en championnat et contre Rignac (1 à 0) en coupe du Midi, le PSVD’Olt, qui occupe la 9e place du classement de DHR avec 6 points après trois journées, se déplace demain à 20 heures au Haute Garonne sur le terrain de L’Union. Une formation qui occupe la dernière place au classement avec trois défaites en trois matchs. Arrivé à l’intersaison au PSVD’Olt, le milieu de terrain Charles Antoine Aymard, âgé de 21 ans, nous livre ses impressions avant cette rencontre très importante.

Vous êtes arrivé à l’intersaison au club du PSVD’Olt, parlez-nous de vous.

J’ai débuté le football au club de Causse Limargue où je suis resté jusqu’à l’âge de 13 ans. Je suis ensuite parti à Rodez où je suis resté cinq ans avant de rejoindre le club de Muret à l’âge de 18 ans. J’y suis resté deux saisons. Ensuite j’ai pris une année sabbatique avant de venir au PSVD’Olt à l’intersaison. Kevin Fournier (le gardien de but du PSVD’Olt) avec qui j’avais été à Rodez, savait que je cherchais un club et que je voulais jouer dans le Lot. Je suis donc venu au PSVD’Olt et je suis heureux d’avoir fait ce choix.

Après deux courtes défaites en championnat, le PSVD’Olt reste sur deux victoires d’affilée.

Que ce soit lors du premier match face à Carmaux où le deuxième à Rodez, il n’avait pas manqué grand-chose pour faire un bon résultat. Les deux derniers matchs ont montré que l’ensemble du groupe commence à bien se trouver, même si on sait qu’il reste du travail. Il faut notamment qu’on arrive à produire ce qu’on a fait en deuxième période à Rodez ou en première période face à Rignac sur tout un match, être présent du début à la fin. Mais ça va venir, ce n’est qu’une question de temps. On reste sur deux victoires, mais il ne faut pas s’arrêter là. Maintenant il faut aller chercher une troisième victoire d’affilée. Il faut enchaîner les victoires.

Comment abordez-vous ce match de samedi soir à L’Union ?

On y va pour ramener les quatre points de la victoire mais on va rencontrer une équipe qui, après trois défaites d’affilée, va vouloir gagner son premier match en championnat, une équipe qui, chez elle, est dans l’obligation de gagner.

C’est un match charnière pour le PSVD’Olt.

Tout à fait. En ramenant les quatre points, on recollerait au milieu de tableau et on mettrait cette équipe à distance. Un bon résultat serait une très très bonne chose.

                                                                                                                                      par Franck Grisward.


PSVD'olt  1-0   Toulouse Mirail AS   Samedi 05/10

 

Après deux courtes défaites concédées face à Carmaux (1 à 0) puis à Rodez 3 (2 à 1), le PSVD’Olt a donc décroché samedi soir sa première victoire en championnat de DHR. «Après les deux défaites face à Carmaux puis à Rodez 3 nous avions un sentiment de frustration, explique le défenseur lotois Paul Montagne, notamment parce que lors de ces deux rencontres, nous avions mal entamé le match et à chaque fois on avait dû courir après le score. Pour ce troisième match de championnat, on s’était donc dit qu’il fallait absolument qu’on entame la rencontre différemment, qu’on ne prenne pas de but d’entrée et qu’on mette notre jeu en place et c’est ce qu’on a fait. Tout le monde a été concentré d’entrée».

Bien en place dès le début de rencontre, le PSVD’Olt a réalisé samedi soir une très belle première période. Solide défensivement, la formation lotoise a bien posé le jeu inscrivant le seul but du match par Kevin Roucou peu après la demi-heure, au terme d’une belle action. «C’était important de ne pas prendre de but et d’être réaliste, et on a été à la fois solide en défense et le but de Kevin Roucou a fait du bien». Un but lotois qui aurait pu être suivi d’un second quelques minutes plus tard avec la frappe de Cicuto qui terminait sa course sur le poteau visiteur.

«Le fait de se retrouver à dix nous a soudés encore davantage»

Le début de deuxième période était dominé par les visiteurs qui tentaient de revenir au score. «En deuxième période, on savait qu’ils feraient le forcing d’entrée, mais sur le coup franc de 30 mètres qui partait en pleine lucarne puis sur la frappe de vingt mètres, Kevin Fournier fait deux arrêts qui font vraiment du bien. Ensuite quand on s’est retrouvé en infériorité numérique après le deuxième carton jaune reçu par Lane, on s’est dit qu’il fallait qu’on soit encore plus solide défensivement et le fait de se retrouver à dix nous a soudés encore davantage. À la fin, c’était attaque-défense, mais on a réussi à tenir» raconte le défenseur d’une équipe lotoise qui, après cette victoire, occupe aujourd’hui la neuvième place avec 6 points.

«Le groupe est jeune, il vit bien,

mais il manquait juste de prendre des points. Le fait d’avoir remporté cette première victoire, le fait aussi d’avoir tenu trente minutes à dix avec une grosse solidarité, ce match peut servir d’exemple, ce match peut être un déclic», estime le défenseur du PSVD’Olt. Il espère maintenant que l’équipe lotoise «va confirmer dès samedi prochain en coupe du Midi face à Rignac. On va continuer à travailler et à progresser.» affirme le défenseur du PSVD’Olt qui conclut : «tout le groupe a une pensée pour Grégory Fabre qui s’est blessé samedi en fin de match et on lui souhaite de revenir très vite».

PSVD’OLT 1 - TOULOUSE MIRAIL 0

MT : 1-0. Arbitres : M. Benamar assisté de MM. Maury et Belamchich.

But pour le PSVD’Olt : Roucou (35e).

PSVD’Olt : Fournier, Montagne, Fabre, Cicuto, Delmas, Lacan, Lane, Mateos, Roucou, Cissé, Hailu; Grand, Abitteboul, Aymard.


Samedi 21/09    RODEZ III  2-1  PSVD’OLT 

MT : 2-0.

But pour le PSVD’Olt : Cicuto (50e).

PSVD’Olt : Fournier, Fabre, Abitteboul, Trezon, Delmas, Molinier, Aymard, Cicuto, Roucou, Cissé, Grand ; Lane, Hailu, Sulha.

Le PSVD’Olt est revenu de son premier déplacement de la saison en championnat avec une courte défaite. Samedi soir sur le terrain synthétique de Rodez 3, les Lotois se sont en effet inclinés 2 à 1. «On a eu du mal à attaquer le match. On a mis quarante-cinq minutes à rentrer dans le match, explique Kevin Fournier et on prend deux buts en cinq minutes en début de rencontre. En première période, on a couru après le ballon.»

Menés 2 à 0 après vingt minutes suite à deux buts inscrits par Rodez 3 aux 15e et 20 minutes, les Lotois ont ensuite fait le forcing pour revenir au score. «En deuxième mi-temps, on est rentré sur le terrain avec d’autres intentions, on a fait le pressing. On a pris le match à notre compte». Dominateurs, les joueurs du PSVD’Olt vont être rapidement récompensés par un but inscrit sur coup franc par Cicuto à la 50e minute. «Dès le début de la seconde période, poursuit Kevin Fournier, on réduit la marque et eux se retrouvent à dix suite à un carton rouge. À ce moment-là, on a vraiment pensé que le match pouvait basculer». Les Lotois vont ensuite tout tenter pour essayer de revenir au score comme le confirme le portier lotois : «On s’est un peu découvert pour tenter d’égaliser et sur deux contres, Rodez 3 va tirer sur le poteau et sur la barre. Nous avons eu nous aussi des occasions mais on n’a pas réussi à égaliser.»

Jusqu’au bout, les Lotois se porteront vers l’avant pour tenter revenir à la marque, mais le score n’évoluera plus.

«On est déçus du résultat. Ona mis trop de temps à rentrer dans le match. On est vraiment rentré dans le match à 0-2.» ajoute Kevin Fournier qui estime néanmoins que «notre deuxième mi-temps est très encourageante. On a mis plus d’intensité, on a bien posé le jeu. Il faut faire tous les matchs comme on a joué la deuxième mi-temps. Le groupe est en reconstruction et il a de la qualité, mais il faut qu’on faut rentre mieux dans les matchs» explique le portier d’une équipe du PSVD’Olt qui a maintenant deux semaines pour préparer la prochaine rencontre de championnat le samedi 5 octobre à Pradines face à Toulouse Mirail.

 

Samedi  21 / 09

Pour son deuxième match du championnat de Division Honneur Régionale, le PSVD’Olt se rendra samedi à 20 heures sur le terrain de Rodez 3. Une formation qui, lors de la première journée, a fait match nul face à Lavaur sur le score de 0 à 0. Le PSVD’Olt qui, de son côté, a concédé une courte défaite 1 à 0 à domicile face à Carmaux à l’occasion de la première journée, fera le déplacement en Aveyron avec l’ambition de ramener un bon résultat.

Bastien Trezon, défenseur de l’équipe lotoise, nous livre ses impressions avant cette rencontre.

Qu’avez-vou s pensé du premier match de championnat face à Carmaux ?

Face à Carmaux on méritait mieux. On a mal débuté et ensuite on a couru après le score sans parvenir à revenir. Mais dans ce match, on a bien posé le jeu et on s’est créé des occasions. Le groupe est en reconstruction et on savait que ce premier match de championnat ne serait pas facile, mais notre prestation a été plutôt rassurante, cette défaite est encourageante.

Comment le PSVD’Olt aborde-t-il ce déplacement sur le terrain de Rodez 3 ?

On va y aller pour faire un bon résultat et prendre des points. Il faudra bien entamer ce match, prendre le jeu à notre compte et concrétiser nos occasions. Il faudra marquer le plus vite possible. On va tout faire pour ramener quelque chose de ce déplacement.

À quel match vous attendez-vous ?

Ce match sera un bon test pour nous. Pour notre premier déplacement en championnat, ce sera l’occasion de voir comment on est à l’extérieur.

 


PSVD'olt  0-1   Carmaux US     Samedi 07/09

 

Le PSVD’Olt, qui recevait samedi à Pradines l’équipe de Carmaux, pour le compte de la première journée du championnat de Division Honneur Régionale, a concédé une défaite sur le score de 1 à 0.

 

Menés au score après onze minutes de jeu suite au but inscrit par Patego sur une reprise aux six mètres, les joueurs du PSVD’Olt ont tenté ensuite de revenir au score tout au long du match sans y parvenir. «Le résultat n’est pas là mais dans le jeu et la manière, on y était, explique le défenseur du PSVD’Olt Rodolphe Delmas. Dans ce match, on a bien posé le jeu, on a pris le jeu à notre compte, mais face à une équipe de Carmaux solide et en confiance, on n’a pas réussi à marquer». Delmas sur une frappe des 25mètres, Grand sur une reprise de la tête en fin de première période et surtout Roucou dont le centre dévié par un défenseur adverse, en début de deuxième période, ont été tout près de trouver le chemin du but, mais les visiteurs, bien en place, sont parvenus à conserver jusqu’au bout leur but d’avance.

 

«Le groupe est en reconstruction et face à une solide équipe de Carmaux, on a fait le jeu, mais on n’a pas réussi à faire la différence. Et puis il manquait trois joueurs importants samedi : Alexandre Lane, Thibaut Cicuto et Seydina Cissé. Dans ce groupe, tout le monde est à l’écoute. On est confiants. Il faut continuer à travailler, et écouter les consignes. En continuant à faire le jeu comme on l’a fait samedi, ça va payer. On a un groupe jeune qui vit bien et qui a du potentiel, il y a vraiment quelque chose de très bien à faire.» poursuit le défenseur de l’équipe du PSVD’Olt.

 

Une équipe du PSVD’Olt qui jouera samedi prochain à Pradines face à Toulouse St Jo pour le compte du troisième tour de la Coupe de France.