PSVD'olt en DH

Coupe du Midi:  PSVD'olt   2-2(Tab 4-5)   OL Girou FC   le 28/01

 

Le PSVD'Olt s'est incliné aux tirs au but hier soir à Pradines en coupe du Midi face au Girou. Menés 2 à 0 après cinquante-cinq minutes de jeu, les Lotois sont parvenus à revenir à deux partout. Après une prolongation sans but, c'est finalement aux tirs au but que les visiteurs s'imposaient 5 à 4.

Le début de rencontre était favorable au Girou qui ouvrait la marque dès la 6e minute par Behilel qui trompait le portier lotois d'une frappe des vingt mètres. Mené 1 à 0, le PSVD'Olt réagissait et à la 11e minute, le portier visiteur devait s'employer sur une frappe des 35mètres de Bourdarie. Les Lotois continuaient leur forcing et au quart d'heure de jeu, Bourdarie, bien servi par Exposito, adressait une frappe dans la surface qui frôlait la transversale. Le PSVD'Olt poursuivait sa domination face à une formation du Girou qui se projetait vite vers l'avant et à la 23e, sur une contre-attaque, Ralison voyait sa frappe passer au ras du poteau.

La dernière occasion de cette première période était pour le PSVD'Olt, un coup franc de Breuil était stoppé en deux temps par le gardien d'une équipe du Girou qui menait 1 à 0 à la pause.

Dès l'entame de la seconde période, Girou était tout près de doubler la mise, la frappe de Behilel terminait sur la transversale. Le PSVD'Olt se portait de nouveau vers l'avant pour tenter de revenir au score et sur une nouvelle contre-attaque, Ralison, d'une frappe dans la surface, donnait deux buts d'avance aux visiteurs. Mais loin de se décourager, les Lotois revenaient jouer dans la moitié de terrain des visiteurs et peu après l'heure de jeu sur un coup franc aux dix-huit mètres, Couly trouvait la lucarne du but adverse et réduisait la marque. Revenu à 2 à 1, le PSVD'Olt poussait pour égaliser. À la 68e, les Lotois étaient tout près d'y parvenir, sur un centre en retrait de Rakba, Exposito voyait sa reprise frôler le poteau. Ce n'était que partie remise puisque huit minutes plus tard sur un nouveau coup franc de Couly, le ballon dégagé par la défense, revenait dans les pieds d'Exposito qui d'une frappe aux seize mètres remettait les deux équipes à égalité. Il fallait jouer la prolongation. Dès le début de cette prolongation, Latière recevait un deuxième carton jaune et le PSVD'Olt se retrouvait à dix. À la 100e minute, le portier du PSVD'Olt repoussait une frappe de Lapeyre des vingt mètres. Dans la deuxième prolongation, le PSVD'Olt se retrouvait à neuf après le deuxième carton jaune reçu par Ramos. Ce sont pourtant les Lotois qui se procuraient la plus belle occasion sur une frappe des 25mètres de Rakba qui obligeait le gardien visiteur à s'employer. Il fallait finalement recourir à la séance des tirs au but pour départager les deux équipes et c'est finalement Girou qui décrochait sa qualification cinq tirs au but à quatre.

 PSVD'olt : Jouclas, Grand, Peries, Ramos, Delmas (cap), Latière, Couly, Breuil, Bourdarie, Fromentèze, Exposito ; Filhol ; Rakba.

 


PSVD'olt   2-0   Albi       le 03/12

 

Le PSVD'Olt a décroché hier soir à Pradines face à Albi, sa deuxième victoire de la saison en championnat de DH. Les Lotois, sérieux et appliqués tout au long du match, se sont imposés 2 à 0 grâce deux buts inscrits par Breuil en deuxième période.

Dominateurs en début de rencontre, les joueurs du PSVD'Olt se procurent rapidement des occasions. Dès la 7e minute, une frappe des 18mètres de Couly, suite à un coup franc de Breuil, est repoussée par la défense visiteuse. Bien dans leur match, appliqués, les Lotois jouent dans la moitié de terrain adverse et quatre minutes plus tard, le portier d'Albi doit s'employer sur une frappe des vingt mètres d'Exposito. Dans un match joué sur un bon rythme, les visiteurs réagissent, une frappe lobée de Lacourt des dix-huit mètres passe à côté. Le PSVD'Olt continue à se porter vers l'avant et à la demi-heure de jeu, le gardien visiteur est mis une nouvelle fois à contribution sur un tir de Latière. Puis dans la minute suivante, un lobe des quarante mètres de Lacourt passe au dessus. Quatre minutes avant la mi-temps, Breuil, bien lancé en profondeur, voit sa frappe repoussée par le gardien. À la pause, le score est toujours de 0 à 0.

Dès l'entame de la seconde période, le PSVD'Olt se retrouve à dix après le carton rouge infligé à Péries. Mais loin de se décourager, les Lotois, toujours aussi appliqués, continuent à aller de l'avant.

Peu avant l'heure de jeu, une frappe de Breuil passe au ras du poteau puis une minute plus tard le portier visiteur stoppe sur sa ligne un coup franc tiré par Couly. Deux minutes plus tard, les visiteurs se retrouvent à leur tour à dix après le carton rouge reçu par Laincer. Le PSVD'Olt continue à se porter vers l'avant et suite à un coup franc en faveur des Lotois, la reprise de Breuil est une nouvelle fois repoussée par la défense visiteur. Des visiteurs qui se créent une occasion sur un tir des 25mètres de Lacourt qui passe juste au dessus. Mais le PSVD'Olt continue à aller de l'avant et à la 68e minute une frappe enroulée des 18mètresde Couly frôle le poteau. Deux minutes plus tard, le PSVD'Olt obtient un penalty pour une faute sur Bourdarie dans la surface. Breuil le transforme et donne l'avantage au PSVD'Olt. Huit minutes plus tard, sur un long ballon en profondeur, Breuil d'une frappe croisée des seize mètres double la mise et assure définitivement la victoire du PSVD'Olt qui s'impose sur le score de 2 à 0.

Jean-François Barros, entraîneur du PSVD'Olt : «On a retrouvé le PSVD'Olt avec ses vertus collectives, sa solidité, sa rigueur. Malgré le coup du sort du carton rouge, on n'a rien lâché et on a repris le dessus pour finalement s'imposer 2 à 0.Je suis fier de mes joueurs. C'est une victoire importante. Il était important de prendre des points ce soir»


Toulouse Métropole FC  0-2  PSVD'olt

 

Belle performance du PSVD'Olt

Le PSVD'Olt a réussi une belle performance en s'imposant hier soir sur le terrain d'une équipe de Toulouse Métropole qui était troisième au classement et invaincue avant cette rencontre. Grâce à deux buts inscrits par Breuil et Couly en seconde période, les Lotois, qui n'avaient pas encore goûté aux joies de la victoire cette saison en championnat, l'ont emporté 2 à 0.

Le premier quart d'heure est équilibré. Le jeu va d'un but à l'autre, mais sans véritable occasion. Il faut attendre la 15e minute pour voir Breuil, sur un coup franc à 25mètres en faveur du PSVD'Olt, adresser une frappe au-dessus du but des locaux. La domination est lotoise et à la 26e minute, le portier de Toulouse Métropole doit s'employer sur une frappe des 20mètres de Breuil. Le PSVD'Olt continue à jouer dans la moitié de terrain adverse et à la 29e minute les Lotois sont tout près d'ouvrir le score sur une frappe au point de penalty de Breuil, bien servi par Exposito, qui frôle le poteau. Dans la minute suivante, Castagnié adresse une frappe des seize mètres, bien stoppée par le portier des locaux. À la pause, le score est de 0 à 0.

En deuxième période, les locaux sont les premiers à se porter vers l'avant et à la 46e minute, une frappe des 30mètres de Migliore passe au-dessus du but lotois. La rencontre s'équilibre et quatre minutes plus tard, le portier de Toulouse Métropole détourne en corner une frappe de Castagnié. À l'heure de jeu, les locaux se retrouvent à dix après le carton rouge infligé à l'un de ses joueurs suite à une faute sur Couly. Le rythme de la rencontre s'accélère alors et à vingt minutes de la fin, Breuil s'infiltre dans la défense adverse et trompe le portier local pour l'ouverture du score. Trois minutes, plus tard, les locaux sont tout près d'égaliser, sur une frappe aux six mètres de Yahaya mais Jouclas, le portier du PSVD'Olt, effectue un magnifique arrêt réflexe. Dans un match toujours aussi rythmé, les locaux poussent pour tenter de refaire leur retard, mais la défense du PSVD'Olt tient bon. Dans les arrêts de jeu, Couly, d'une belle reprise de volée, double la mise et scelle le sort de ce match. La saison du PSVD'Olt est lancée.

Jean-François Barros, entraîneur du PSVD'Olt : «Je suis super content pour les joueurs qui sont enfin récompensés. On a su être patient, on a été solide et appliqué. C'est une victoire qui recompense tout le travail effectué depuis le début de la saison.»

 

PSVD'Olt : Jouclas, Grand, Peries, Cazard, Delmas, Ramos, Couly, Breuil, Castagnié, Fromentèze, Exposito ; Latière, Bourdarie, Salvan.

La Dépêche du Midi

 


OL Girou FC   2-0   PSVD'olt   le 03 Sept.

 

 

«Il faut continuer à faire du jeu, et ça va nous sourire»

Samedi soir au Girou, le PSVD'Olt a concédé sa deuxième défaite en deux matchs de championnat de DH. Pourtant le PSVD'Olt a fait le jeu mais n'a pas été récompensé s'inclinant finalement sur le score de 2 à 0. «C'est frustrant, confirme l'attaquant du PSVD'Olt. On a fait le jeu, on a eu des occasions (le PSVD'Olt a trouvé à deux reprises les montants adverses) mais on n'est pas récompensés».

L'équipe lotoise avait pourtant parfaitement débuté la rencontre prenant d'entrée le match à son compte. Les joueurs du PSVD'Olt étaient d'ailleurs tout près d'ouvrir la marque dès la 9e minute sur une frappe de Fromentèze qui terminait sur le poteau. «En fait, tout s'est joué en trois minutes, poursuit l'attaquant du PSVD'Olt, on est tout près d'ouvrir la marque à la 9e minute et trois minutes plus tard, on se retrouve à dix (suite au carton rouge reçu par Jouclas à la suite d'un ballon récupéré de la main en dehors de sa surface), et sur le coup franc, ils ouvrent la marque. Après c'était plus compliqué».

Bien qu'à dix contre onze et menés à, le PSVD'Olt a continué à faire le jeu. «On a eu le ballon, on a eu des occasions, en deuxième mi-temps, la reprise de Ramos termine sur la transversale mais on n'a pas été récompensés et à un peu plus de vingt minutes de la fin, ils doublent la mise sur une contre attaque et ils plient le match» ajoute Pablo Exposito qui estime après ce deuxième match de championnat de DH, qu'«il y a de gros motifs d'espoir. On a fait du jeu, physiquement on est là, on fait preuve une fois encore d'un super état d'esprit, ça se joue à pas grand chose, on manque de réussite» poursuit l'attaquant d'une équipe du PSVD'Olt (qui jouera le week-end prochain à Druelle en Coupe de France) qui se dit «confiant pour la suite. Quand on voit ce qu'on démontre sur le terrain, on se dit qu'on va forcément être récompensé à un moment ou à un autre. Il faut continuer à faire du jeu et ça va nous sourire».

 PSVD'Olt : Jouclas, Grand, Peries, Cazard, Delmas, Ramos, Fromentèze, Castagnié, Filhol, Couly, Exposito ; Latière, Defieux, Laneau.


Coach Jeff BARROS : "'Il y a un énorme palier entre la DHR et la DH !"

Samedi 13 Août 2016

Le retour de la Division Honneur dans le Lot est une bonne chose pour le foot dans ce département mais aussi dans la région. Chaque District devrait avoir une locomotive pour faire avancer les autres, dans un des plus beaux départements de France, c'est donc "les oranges mécaniques" qui auront ce plaisir et cette mission. Une juste récompense pour Jeff Barros et sa bande qui ont fait taire tout le monde la saison dernière avec une magnifique saison en DHR. Ils retrouvent l'élite avec l'intention d'y jouer leur carte et surprendre comme ils aiment tant le faire.

 

(par Bob Marley) avec Footpy...

 

Pradines sort d'une saison extra-ordinaire en DHR, terminant invaincu. Quels plaisir et satisfaction en as-tu retirés ? 

La grosse satisfaction est d'être parvenu à confirmer notre première année. . Le travail entrepris sur ces deux années a été récompensé cette saison avec cette montée. Le petit plaisir c est finir de invaincu, aucun match n a été facile, le groupe a affiché des qualités morale exceptionnelles. Une saison que l'on oubliera pas.      

Ton groupe a développé un jeu attractif avec des succès qui ont marqué la division. Joueras-tu avec la même philosophie au plus haut niveau régional ?   
Oui, je vais m'appuyer sur le travail déjà effectué... La suite sur Footpy

Malheureusement pour lui Yoann Choudjaye s'est blessé. Tu perds déjà un de tes meilleurs éléments avant le début, envisages-tu de chercher un remplaçant ? 
C'est la grosse tuile du début de saison, un garçon attachant avec du caractère et important pour le groupe. Je suis très peiné pour lui car il méritait vraiment de continuer l'aventure avec nous cette année....


Autre chose à ajouter ? 
Voila ! Rien à ajouter. Merci à toi Jean-Jacques, viens à Pradines tu seras reçu aux petits soins et si victoire il y a, tu repartiras avec du bon Cahors...  

 

L'article complet sur Footpy...