PSVD'olt en DH... 2012/2013

PSVD'olt   1-1  Tarbes

 

Pour son dernier de la saison en championnat de DH, le PSVD'Olt, d'ores et déjà assuré d'évoluer en DHR la saison prochaine, voulait terminer sur une bonne note. Avec une équipe remaniée, les Lotois ont parfaitement accompli leur mission terminant sur un bon match nul 1 à 1 samedi soir face à Tarbes 2 au terme d'une belle prestation. «On voulait sortir par la grande porte, confirme Benoit Guirado, milieu offensif du PSVD'Olt. Tout le groupe a joué le jeu. On savait qu'on était relégué, mais on voulait profiter au maximum de ce dernier match en DH, on voulait se faire plaisir et c'est ce qu'on a fait».

Dès l'entame de match, on a vu une équipe du PSVD'Olt concentrée, s'appliquant à poser le jeu face à une équipe de Tarbes venue chercher le maintien.

«On a réussi des choses intéressantes dans cette rencontre, poursuit Benoit Guirado et dans ce match on a eu plus d'occasions qu'eux.» Ce sont d'ailleurs les Lotois qui se procuraient la plus belle occasion de la première période sur une reprise de Bouchiah juste au dessus suite à une belle frappe d'Hailu de vingt mètres.

A la reprise, le PSVD'olt affichait la même application et la même envie de bien faire et à la 55e minute, Aziz Hacini donnait l'avantage aux Lotois sur une frappe de vingt mètres en pleine lucarne. Tarbes réagissait et parvenait à égaliser à un quart d'heure de la fin sur une reprise aux six mètres. Dans les dernières minutes, les deux équipes tentaient d'inscrire le but de la victoire, mais le score en restait là, et le PSVD'Olt terminait la siason sur un bon match nul 1 à 1.

«C'était un match plaisant, agréable à voir, ajoute Benoit Guirado qui dresse le bilan d'une saison où le PSVD'Olt «aura fait le maximum jusqu'au bout. Cette saison, le groupe a été rajeuni et face à des équipes qui ont des joueurs qui ont évolué en CFA ou en CFA 2, on a tout donné. ça s'est joué à pas grand chose, on a perdu des matchs qu'on aurait pu gagner et la défaite face à Cugnaux a fait très mal, mais on ne voulait surtout pas manquer ce dernier match et c'est bien de finir sur une bonne note» conclut Benoit Guirado.

 

Avant le dernier match: PSVD'olt / Tarbes    Samedi 18h00 à Pradines

Par Kevin Roucou...

 

Le PSVD'Olt jouera demain à 18 heures à Pradines face à Tarbes 2 le dernier match de la saison du championnat de DH. Une formation de Tarbes 2 (qui s'était imposée 2 à 1 lors du match aller ) qui, avant cette dernière journée occupe la place de premier non relégable (avec un point d'avance sur Cugnaux qui se déplace au Girou FC) et viendra dans le Lot pour assurer son maintien.

Déjà assuré d'être relégué en DHR après sa défaite face à Lourdes le 11 mai, le PSVD'Olt, qui occupe la dernière place du classement à quatre points de Cugnaux et à cinq points de Tarbes 2, entend bien «terminer sa saison sur une bonne note et se faire plaisir» comme le confirme l'attaquant du PSVD'Olt Kevin Roucou qui nous livre ses impressions avant ce dernier match du championnat.

Comment abordez-vous ce dernier match de la saison face à Tarbes 2 ?

On veut finir sur une bonne note, montrer que même si la descente en DHR est là, on ne lâchera rien, qu'on ne baissera pas les bras. On va se jouer ce match à fond, se donner au maximum pour offrir une victoire à nos supporters pour le dernier match de la saison.

Parlez-nous de cette équipe de Tarbes 2.

Tarbes 2 est une équipe solide et qui viendra chercher le maintien. Ils ne vont rien lâcher. Ce sera donc un match très intéressant.

À quel match faut-il s'attendre samedi à Pradines ?

Il y aura beaucoup d'envie des deux côtés : Tarbes 2 viendra pour chercher le maintien et nous on fera le maximum pour finir sur une bonne note. On veut finir la saison en beauté. Pour ce dernier match de la saison, on va tout donner pendant 90 minutes, on va jouer notre jeu, donner le meilleur de soi-même. Il reste 90 minutes à jouer dans ce championnat et on veut profiter au maximum de ce dernier match en DH, se faire plaisir et faire plaisir au public. On va faire le maximum pour gagner ce match, pour finir par une victoire et sortir par la grande porte.

 


PSVD'olt   0-4   Lourdes FC   le 11/05

 

 Battu sur le score de 4 à 0 hier soir à Pradines face à Lourdes à l'occasion de l'avant dernière journée du championnat de DH, le PSVD'Olt est relégué en DHR.

Les joueurs lotois, privés de Guirado, Larnaudie, Cazard et Di Scala blessés, ont pourtant tout donné hier soir, mais sont tombés sur équipe de Lourdes, qui, après avoir ouvert le score en début de match a ajouté trois autres buts dans le dernier quart d'heure.

Ce sont pourtant les Lotois qui s'étaient montrés les premiers dangereux sur une tête de Trezon dès la 3e minute de jeu, mais à la 17e sur un ballon récupéré par les visiteurs à vingt mètres du but lotois, Lagües adressait une belle frappe croisée qui heurtait le poteau avant de terminer dans le but. Menés 1 à 0, les joueurs du PSVD'Olt ne se décourageaient pas et se portaient vers l'avant. À la 37e minute, la reprise de Roucou passait juste au-dessus du but visiteur. Les joueurs lotois continuaient à faire le forcing et juste avant la mi-temps le PSVD'Olt obtenait un penalty suite à une faute sur Roucou, mais le portier de Lourdes repoussait la frappe de Cicuto. Le PSVD'Olt repartait de l'avant dès l'entame de la deuxième période pour tenter de refaire son retard. Les Lotois se procuraient plusieurs occasions mais ne parvenaient pas à concrétiser et à un quart d'heure de la fin, sur une contre attaque, la frappe de Faut terminait dans la lucarne du but lotois.

Dans la minute suivante, le PSVD'Olt était tout près de réduire la marque, le tir de Delmas terminait sur la transversale du but visiteur. Des visiteurs qui ajoutaient un troisième but à cinq minutes de la fin par Faut qui venait tromper de près le portier local. À la dernière minute, Faut inscrivait le quatrième but de Lourdes sur une reprise consécutive à un coup franc.

Le fait du match : L'arrêt du gardien de Lourdes sur le penalty de la 45e minute.

 

Réaction : Jean-Luc Chartrou, coentraîneur du PSVD'Olt : «Le score est un peu lourd, c'est dommage. Je n'ai rien à reprocher aux joueurs. Ils ont été appliqués, mais on n'a pas concrétisé nos occasions. Ce n'est pas aujourd'hui que la relégation s'est jouée, la défaite face à Cugnaux notamment a fait mal. On n'était pas loin, ça s'est joué à pas grand-chose. Les joueurs se sont battus jusqu'au bout.. On fait partie des deux équipes qui descendent mais on a tout donné. On n'était pas loin

 

Et maintenant : Le PSVD'Olt recevra Tarbes 2 le 25 mai pour le compte de la 26e et dernière journée du championnat de DH avec l'ambition de terminer en beauté.

 


Pour son avant dernier match de la saison, le PSVD'Olt recevra samedi à 19 heures à Pradines l'équipe de Lourdes, une formation qui occupe la cinquième place au classement avec 54 points et qui reste sur une défaite à domicile face à Tarbes 2 sur le score de 4 à 2. Classée à la dernière place du classement avec 41 points, à quatre points de Tarbes 2 (qui recevra Revel) et Cugnaux (qui accueillera Toulouse Saint Jo) à deux journées de la fin, la formation lotoise (qui recevra Lourdes samedi avant d'accueillir Tarbes 2 le 25 mai), s'est fixée pour objectif «de bien finir la saison et de prendre les huit points qui restent», comme l'explique le milieu de terrain du PSVD'Olt Charly Molinier qui nous livre ses impressions avant cette rencontre.

Comment abordez-vous cette fin de saison ?

Notre objectif est clair : prendre les huit points qui restent à prendre. Tant que mathématiquement, le maintien est possible, on va jouer notre chance à fond. Il n'y a plus à calculer maintenant, il reste deux matchs et il faut gagner ces deux matchs et ça passera par le jeu. Il faut continuer à développer notre jeu comme on a su le faire notamment en deuxième période samedi dernier à Revel.

Parlez-nous de ce match à Revel.

Il est à l'image de la saison. On a réussi à développer notre jeu qui est de plus en plus intéressant mais on prend deux buts en première mi-temps sans avoir concédé d'occasion. On réagit bien en deuxième période, et on revient à 2 à 1, et là on a plusieurs possibilités de revenir au score, mais on ne concrétise pas. On a espéré jusqu'au troisième but que l'on prend à quatre minutes de la fin et qui scelle le sort du match.

À quel match doit-on s'attendre samedi face à Lourdes ?

Lourdes est une équipe athlétique et il faudra être capable de rivaliser dans ce domaine. Cette équipe de Lourdes qui n'a plus rien ni à espérer, ni à craindre, jouera sans pression. Il ne faudra surtout pas lui laisser prendre confiance. Ce sera à nous de prendre le jeu à notre compte d'entrée et de marquer rapidement. Il ne faudra pas hésiter à tenter et il faudra concrétiser nos occasions. À nous de bien finir la saison. On est en progrès constant dans le jeu, il faut continuer. On est des compétiteurs et on veut décrocher deux victoires sur les deux matchs qui restent.

 


Revel  3-1  PSVD'olt  

En se déplaçant samedi soir sur le terrain de Revel pour le compte de la 24e journée du championnat de DH, le PSVD'Olt s'était donné pour objectif de revenir avec la victoire. Bien décidés à prendre les quatre points, les joueurs du PSVD'Olt ont joué leur chance à fond, monopolisant le ballon une bonne partie de la rencontre, mais sont tombés sur une équipe de Revel très réaliste. «On était venu à Revel pour gagner, confirme le milieu de terrain du PSVD'Olt Pierre Ramos, et on a fait du jeu, on a pris le jeu à notre compte, mais ça n'a pas payé. On a fait des choses vraiment intéressantes dans ce match, mais sans avoir été vraiment mis en difficulté on se retrouve menés 2 à 0 après trente cinq minutes de jeu alors qu'on avait bien tenu le ballon.» Les locaux ouvraient la marque à la 27e minute sur un corner repris de la tête par Afkir avant de doubler la mise huit minutes plus tard sur un penalty transformé par Goncalves. «A 2-0, c'était plus compliqué, mais on a bien entamé la deuxième période et on a réussi à revenir à 2 à 1, poursuit Pierre Ramos. Ensuite on a eu plusieurs occasion de revenir à 2-2, mais on ne les a pas concrétisées et en fin de match ils ont ajouté un troisième but. Ils ont été très réalistes dans ce match. En plus, Damien Cazard s'est fait un claquage et Benoit Guirado s'est blessé à la cheville, ça n'a vraiment pas été une bonne soirée pour nous».

Après cette défaite, l'équipe lotoise, qui occupe la dernière place du classement avec 41 points, compte, à deux journées de la fin du championnat, quatre points de retard sur deux équipes : Tarbes 2 (vainqueur samedi soir à Lourdes) et Cugnaux (qui s'est incliné face à Blagnac). «Après cette défaite, ça va être très difficile pour le maintien, reconnait Pierre Ramos, mais on va aborder les deux matchs qui restent avec l'ambition de les gagner, de faire deux gros matchs, de bien finir la saison. On va faire du jeu, se faire plaisir, et on verra bien. On fera les comptes à la fin», conclut Pierre Ramos.

 


PSVD'olt   0-1   Cugnaux

 

 Opposé hier après-midi sur son terrain de Pradines à l'équipe de Cugnaux, dans un match très important dans la course au maintien, le PSVD'Olt a concédé une courte défaite sur le score de 1 à 0. Dans cette rencontre face à un concurrent direct, l'équipe lotoise aura eu beaucoup d'occasions, mais ce sont finalement les visiteurs qui inscriront le seul but du match. Sur un ballon récupéré aux 25 mètres par Fresnel, le milieu de terrain tente sa chance et trouve le petit filet du but lotois. Bien en place, la formation du PSVD'Olt va ensuite se porter vers l'avant pour tenter de refaire son retard. Quatre minutes après le but de Cugnaux, Di Scala adresse une tête qui passe juste au-dessus du but adverse puis juste avant la demi-heure de jeu, la reprise de la tête de l'avant-centre lotois frôle la transversale du but visiteur. Avant la pause, le PSVD'Olt se procure deux nouvelles occasions sur une tête de Delmas puis sur une reprise de Ramos juste au dessus, mais à la mi-temps le score est toujours de 1 à 0 en faveur des visiteurs. En deuxième période, le PSVD'Olt va accentuer sa domination. A la 52e, la frappe de Guiller aux 6 m est bien stoppée par le gardien adverse puis le centre tir de Guirado, suite à un corner, termine sur la transversale du but de Cugnaux. Les Lotois continuent à faire le forcing et à la 68e, sur un coup franc aux 18 m, le gardien visiteur sauve sur sa ligne avant de stopper une reprise de Grand, six minutes plus tard. Loin de se décourager, les Lotois continuent à se porter vers l'avant et à la 86e, c'est au tour de R. Delmas de voir sa reprise sauvée sur la ligne par un défenseur visiteur. Dans les arrêts de jeu, le PSVD'Olt va continuer à faire le forcing, une frappe de Molinier est stoppée par le gardien puis la reprise de Grand passe juste au dessus. Le PSVD'Olt s'incline finalement 1 à 0.

Le fait du match : Le seul but du match inscrit par Fresnel à la 19e minute sur une frappe des 25 m.

                                                                                                                                                   Franck Grisward.

 

Réaction : Jean-Luc Chartrou, coentraîneur du PSVD'Olt : «C'est une grosse déception. On

fait erreur sur le but qu'ils marquent et ensuite on court après le score. On a beaucoup d'occasions, on n'est vraiment pas passé loin. Au niveau de l'investissement, je n'ai rien à reprocher aux joueurs, mais aujourd'hui ça n'a pas voulu sourire

Et maintenant : Le PSVD'Olt, qui compte désormais un point de retard sur Tarbes 2 et quatre points sur Cugnaux à trois journées de la fin, se rendra samedi à Revel pour le compte de la 24e journée du championnat de DH.

 Bruno Fuentes  
"On a mis vingt minutes à rentrer dans le match. Ils en ont profité pour nous mettre la pression et sur une erreur de relance, on prend le premier but. À partir de là, on a pris le jeu à notre compte mais il a toujours manqué un petit quelque chose. On a poussé jusqu’au bout mais leur gardien a sorti les arrêts qu’il fallait. C’est dommage, mais il faut continuer à ne rien lâcher. En espérant que ça nous sourit davantage à Revel." 

Thibaut Cicuto  
"Très déçu de la rencontre. Très déçu de notre prestation aussi, on a mis vingt minutes à rentrer dans le match, jusqu’à ce qu’on prenne le but, et une fois qu’on était dedans, on n’a pas su mettre les occasions qui nous auraient permis de revenir au score. Très déçu également du corps arbitral qui n’a pas été à la hauteur de l’évènement, entre deux équipes qui s’affrontaient pour ne pas descendre. Désormais, l’heure est à la récupération physique et mentale avant d’aborder le sprint final. On va aller à Revel avec l’ambition de gagner. Il n’y pas plus de calcul à faire, il nous faut tout gagner et espérer dans le même temps une contre-performance de nos concurrents directs… Il nous faut y croire jusqu’au bout, et profiter de chacun de nos matches !"


Julien GUILLIER après la victoire 1-0 sur l'OL Girou FC

 

Le PSVD'Olt est plus que jamais dans la course au maintien en DH. Vainqueurs sur le score de 1 à 0 samedi soir à Pradines face à Girou FC, les Lotois sont revenus à un point de Cugnaux au classement de DH à quatre matchs de la fin du championnat. Après deux belles prestations face à Blagnac et Castanet, les joueurs du PSVD'Olt s'étaient donnés comme objectif de prendre les quatre points de la victoire face à Girou. Mission accomplie au terme d'une rencontre remportée 1 à 0 par les Lotois grâce à un but inscrit dès la 5e minute par Delmas. «On est bien rentrés dans le match, explique le défenseur du PSVD'Olt Julien Guiller et on a réussi à marquer d'entrée. Ensuite, on aurait dû se mettre se mettre à l'abri, on a eu pas mal d'occasions de doubler la mise notamment en première période, mais on n'est pas parvenu à inscrire un deuxième but. En deuxième période, on a plus reculé et Girou a tenté de nous mettre en difficulté sur de longs ballons, mais on a été solides défensivement, tout le monde à défendu. On ne s'est pas affolés, on commence à accumuler de l'expérience et on est restés lucides et rigoureux jusqu'au bout, on a su tenir le score. Il fallait gagner ce match et c'est ce qu'on a fait».

«On ne lâchera rien jusqu'à la fin»

Une victoire «qui laisse beaucoup d'espoirs, poursuit Julien Guiller. Rien n'est fait, mais tout est ouvert dans ce championnat, tous les espoirs sont permis et ça va passer par un gros match mercredi face à Cugnaux.» Un match capital dans la course au maintien face à un concurrent direct «où on va tout donner pour gagner. On sait ce qu'on a à faire et on va faire le maximum pour y parvenir», explique le défenseur d'une équipe du PSVD'Olt «qui ne lâchera rien jusqu'à la fin. Une saison n'est jamais terminée. On est des compétiteurs et va faire tout notre possible pour aller chercher le maintien

 


PSVD'olt  /  OL Girou Fc

 

Après deux bons matchs face à Blagnac (défaite sur le fil 2 à 1) puis à Castanet (match nul 1 à 1) la semaine dernière, le PSVD'Olt recevra Samedi à 19 heures à Pradines une autre formation de haut de tableau : l'équipe de Girou FC. Classée cinquième du championnat de DH avec 52 points en 22 matchs, cette formation reste sur une courte défaite à domicile face à Fonsorbes sur le score de 2 à 1. Conforté par ses deux dernières prestations face à deux formations qui jouent les premiers rôles dans le championnat de DH, le PSVD'Olt, qui occupe la dernière place du classement à cinq matchs de la fin du championnat à quatre points de Cugnaux et à cinq points de Tarbes 2 (qui compte un match de plus), abordera cette rencontre avec l'ambition «de prendre les quatre points de la victoire» explique Benoit Guirado, milieu offensif du PSVD'Olt, qui nous livre ses impressions avant cette rencontre.

Parlez-nous de cette équipe de Girou ?

C'est une équipe rigoureuse, solide défensivement, qui n'a plus grand chose à craindre ni à espérer dans ce championnat. Ils viendront sans avoir la pression du résultat avec l'objectif de finir le plus haut possible dans ce championnat.

Comment allez-vous aborder cette rencontre ?

Même si on est frustré d'avoir été rejoint au score à trois minutes de la fin à Castanet, on ressort renforcé des matchs face à Blagnac et à Castanet. On était à deux doigts de remporter deux victoires face à deux prétendants à la montée. A Castanet, on a fait l'un des matchs les plus aboutis de la saison. On ressort avec plus de certitudes. Tout le monde est au diapason, tout le monde est solidaire, et dans le jeu on est de mieux en mieux. Maintenant, il faut prendre des points et gagner les matchs.

À quel match vous attendez-vous samedi face à Girou FC ?

Face à une équipe de Girou qui joue tous ses matchs à fond et qui va faire son jeu, il faudra tout donner et se faire plaisir. Les deux matchs qui viennent sont primordiaux. L'objectif est de prendre les quatre points de la victoire samedi face à Girou afin de revenir sur les talons de Cugnaux et de Tarbes 2 au classement et d'aborder le match de Cugnaux mercredi dans les meilleures conditions possibles. Il reste cinq matchs à jouer et on va tout donner à chaque match afin de prendre le plus de points possibles.

 


Castanet  1-1  PSVD'olt     

 

À l'issue de la rencontre de samedi soir à Castanet, le PSVD'Olt était partagé entre la satisfaction d'avoir obtenu deux bons points sur le terrain d'une équipe de Castanet qui joue les premiers rôles et le sentiment d'être passé tout près d'un exploit encore plus grand. «On est satisfait d'avoir ramené le match nul de ce déplacement à Castanet, confirme l'attaquant du PSVD'Olt Kévin Roucou, mais être rejoint au score à trois minutes de la fin alors qu'on a mené pendant près de cinquante-cinq minutes, c'est frustrant». À l'occasion de ce déplacement sur le terrain d'une équipe de Castanet qui occupait la première place avant cette rencontre, «nous n'avions rien à perdre, poursuit l'attaquant lotois. On s'était dit avant ce match qu'il fallait qu'on joue comme on sait le faire, et c'est ce qu'on a fait. On peut être fiers de notre prestation.» Dans ce match, les Lotois auront fait en effet jeu égal avec Castanet. Appliqués, vaillants et solidaires, les joueurs du PSVD'Olt ont réussi un grand match samedi soir. «On était bien dans notre match et peu après la demi-heure de jeu, j'adresse une frappe qui finit sur la transversale, le ballon me revient et je trompe le gardien pour mon premier but en DH». Menés 1 à 0, les locaux vont alors tenter de refaire leur retard mais l'équipe lotoise ne va rien lâcher. «Ils ont eu des occasions, notamment dans les trente dernières minutes, mais avec notamment un Michael Filhol qui a fait un match énorme, on a tenu jusqu'à la 87e minute et le penalty (un penalty transformé par Nana qui remettait les deux équipes à égalité)» ajoute l'attaquant du PSVD'Olt qui retient de cette rencontre «l'envie de faire quelque chose jusqu'à la dernière minute dont a fait preuve l'équipe. On a réussi samedi soir l'un des matchs les plus accomplis de la saison» estime Kevin Roucou qui conclut : «On est revenu à quatre points de Cugnaux qu'on reçoit le 1er mai et à six points de Tarbes qui compte un match de plus. On a encore cinq matchs à jouer et rien n'est fait. L'envie est là, on a un bon groupe, et on va tout donner jusqu'à la dernière minute du dernier match»

 

 


Avant Castannet/PSVD'olt...

 

PSVD'Olt s'est incliné 2 à 1 mercredi soir face à Blagnac et se déplace samedi chez le premier Castanet.

 

C'est un autre ténor du championnat de DH qu'affrontera samedi le PSVD'Olt. Trois jours après son match face à Blagnac (match en retard disputé mercredi soir à Pradines et qui s'est soldée par une défaite du PSVD'Olt sur le score de 2 à 1), l'équipe lotoise se déplace demain à 19 heures sur le terrain de Castanet. Une formation qui occupe la première place du classement, avec le même nombre de points que Fonsorbes (64 points en 21 matchs) et qui est invaincue en championnat depuis six rencontres (quatre victoires et deux matchs nuls). C'est donc une tâche encore une fois difficile qui attend samedi soir une équipe du PSVD'Olt (qui est classée dernière avec 33 points en 20 matchs à six points de Tarbes 2 et à huit points de Cugnaux) qui fera le déplacement avec l'ambition «de réaliser l'exploit», comme l'explique le gardien de but de l'équipe Michael Filhol qui revient sur le match face à Blagnac et parle de la rencontre de samedi à Castanet.

 

Quel est votre sentiment après la défaite concédée mercredi soir face à Blagnac ?

 «C'est dommage. On a fait notamment une grosse première mi-temps, on a réussi à ouvrir le score et ensuite on est tout près d'inscrire le but du break (la frappe de Di Scala termine sur le poteau du but visiteur) et à 2 à 0 tout aurait été différent. Blagnac a égalisé peu avant l'heure de jeu avant de marquer le deuxième but en toute fin de match. On ressort très frustré de ce match, on méritait mieux.

Comment abordez-vous la rencontre de samedi à Castanet ?

Castanet est une grosse équipe avec de très bons attaquants, elle possède notamment le meilleur buteur de DH. Il va falloir être encore meilleur que mercredi face à Blagnac. On sait que ce ne sera pas simple, mais on va faire ce déplacement pour créer l'exploit et on va y aller pour chercher quelque chose et ramener au moins un nul. Il faut jouer avec nos qualités, afficher la même envie que mercredi et essayer de les faire déjouer.

À quel match vous attendez-vous samedi ?

Ils vont prendre le jeu à leur compte. Il va falloir se battre tout au long du match et tout donner dans ce match. Il faudra qu'on soit solide derrière et qu'on gère bien nos situations offensives. Il y aura de bons coups à jouer et on va tout faire pour faire quelque chose. On a vu face à Blagnac qu'on pouvait rivaliser avec les équipes du haut du tableau. Le match de mercredi donne de l'espoir. Il nous reste six matchs à jouer, dont quatre à domicile et encore beaucoup de points à prendre. Tout est encore possible, et tant que c'est jouable mathématiquement, on peut y croire.

 

 


PSVD'olt / Blagnac   Samedi 13/04

 

Avant d'évoquer le match face à Blagnac, parlez-nous du bon match nul obtenu samedi dernier à Toulouse St Jo.

Ce match nul ressemble à une victoire. On a fait une très bonne première période tant dans la récupération du ballon que dans l'animation du jeu avec de belles occasions, mais on est mené 2 à 0 à la mi-temps contre le cours du jeu. On a eu une très belle réaction en deuxième période. On n'a rien lâché et on est revenus au score. Il y a eu beaucoup de bonnes choses dans cette rencontre et il faudra s'en inspirer.

Comment allez-vous aborder le match face à Blagnac ?

Blagnac, qui vient de battre Fonsorbes, a un jeu rapide, et possède des joueurs de très bon niveau. C'est une équipe très expérimentée qui joue les premiers rôles dans ce championnat. On sait que ce sera difficile, mais c'est faisable. Il faudra jouer avec nos moyens, développer notre jeu, conserver le ballon, comme nous l'avons fait la semaine dernière et faire preuve de la même envie d'aller de l'avant. Il faudra bien respecter les consignes, et rester concentrés sur les coups de pied arrêtés. On n'a rien à perdre et on a vu samedi dernier quand tout le monde va dans le même sens, on peut faire beaucoup de chose. On est sur la dynamique de notre match du week-end dernier, et on va jouer notre carte à fond.

À quel match faut-il s'attendre samedi selon vous ?

Ce match sera important pour les deux équipes, tant pour Blagnac qui est dans la course à la montée que nous dans la course au maintien. Les deux équipes sont dans l'oblligation de faire un bon résultat. Tout est donc réuni pour faire un gros match.

 

 


Toulouse St Jo   2-2   PSVD'olt  le 06/04

 

 Le PSVD'Olt a arraché un bon match nul hier soir sur le terrain de Toulouse St Jo. Menés 2 à 0 à la mi-temps, les Lotois ont réduit la marque à l'heure de jeu avant d'égaliser à la dernière minute du match.

Dominateurs en début de rencontre, les Lotois se procuraient

une première occasion à la demi-heure de jeu sur une frappe de Ramos de 25mètres qui passait tout près du but adverse. Mais dans la minute suivante, sur un corner en faveur de Toulouse St Jo, Huleux, de la tête, donnait l'avantage à son équipe. Le PSVD'Olt réagissait et R. Delmas adressait une bonne frappe de 30mètres qui passait de peu côté. Mais sur l'action suivante, Montaut, bien servi par Lafforgue, inscrivait le deuxième but de Toulouse St Jo. Loin de se décourager, les Lotois prenaient le match à leur compte dès le début de la deuxième période, mais sur un contre, Debeve était tout près d'inscrire le troisième but des locaux, sa frappe terminait sur le poteau du but des Lotois. Le PSVD'Olt poursuivait sa domination et à l'heure de jeu, sur une passe de Molinier, Ramos, d'une reprise aux seize mètres, réduisait la marque. Revenus à 2 à 1, les Lotois faisaient le forcing pour égaliser et à la dernière minute du match sur un corner, Roucou, de la tête, servait Molinier qui trompait le portier de Toulouse St Jo. Le PSVD'Olt arrachait sur le fil un bon match nul.

Le tournant du match : La frappe de Debeve sur le poteau en faveur de Toulouse St Jo alors que le score était de 2 à 0.

 

Réaction : Jean-Luc Chartrou, coentraîneur du PSVD'Olt : «Revenir de 2-0 à 2-2, c'est très bien. On a fait une bonne entame de match, on était bien en place, mais on prend un premier but sur corner à la 33e et un deuxième juste avant la mi-temps. Mais on est bien revenu en deuxième période et on revient à 2 à 1 avant d'égaliser à la dernière minute. Le groupe n'a rien lâché, c'est bien».

 

«Sur le plan comptable, ce n'est pas une victoire, confirme le milieu de terrain défensif du PSVD'Olt Charly Molinier (auteur du but égalisateur samedi soir), mais dans les têtes, c'est tout comme. Être revenu de 2-0 à 2-2, c'est vraiment encourageant. Cela montre qu'on peut le faire, que personne ne lâche rien, que tout le monde y croit». A la mi-temps pourtant, la partie semblait mal engagée pour une formation lotoise qui avait pourtant réalisé une bonne première période. «C'était d'autant plus frustrant, poursuit Charly Molinier, qu'on venait de réaliser une des meilleures mi-temps de la saison. On était bien en place, on posait bien le jeu, mais on prend deux buts en fin de mi-temps et on se retrouve mené 2 à 0 à la pause. Mais il y a eu une très belle réaction de toute l'équipe.» Les Lotois attaquaient la deuxième période comme ils avaient débuté la première et se portaient vers l'avant pour tenter de revenir au score. «On a attaqué la deuxième période sur un très bon rythme, explique le milieu défensif du PSVD'Olt, et comme on a vu qu'ils reculaient, on a insisté et la réduction du score de Pierre Ramos a fait beaucoup de bien. Après ce but, on sentait qu'il y avait les moyens de faire quelque chose». Jusqu'au bout, les joueurs du PSVD'Olt vont faire le forcing pour tenter d'égaliser et vont finalement être récompensés à la dernière minute. «On a trois corners consécutifs et sur le troisième le ballon est dévié par Roucou, il me revient dans les pieds et je parviens à tromper le gardien. On s'est battu jusqu'au bout dans ce match, on y a toujours cru et on a été récompensés». Avec ce bon match nul, le PSVD'Olt revient à cinq points de Tournefeuille (qui s'est incliné à Toulouse Fontaines) avec un match de retard à jouer le 1er mai face à Cugnaux. «Tout est possible dans ce championnat, ajoute Charly Molinier. Le groupe vit bien et il a montré samedi soir qu'il ne lâchera rien.On va jouer la fin de saison à fond et on se va battre jusqu'à la dernière minute du dernier match. Ce qu'on a réussi à faire samedi soir peut laisser augurer de bonnes choses pour la suite.», conclut Charly Molinier.

 

Et maintenant : Le PSVD'Olt recevra Blagnac samedi 13 avril à 19 heures à Pradines pour le compte de la 21e journée du championnat de DH.

 

Toulouse St Jo / PSVD'olt     Samedi 06/04

 

Trois semaines après la courte défaite concédée sur le terrain de Toulouse Fontaines sur le score de 1 à 0, le PSVD'Olt va effectuer ce samedi à 18 heures un nouveau déplacement à Toulouse pour rencontrer l'équipe de Toulouse Saint Jo pour le compte de la 20e journée du championnat de DH. Face à une formation qui occupe actuellement la huitième place au classement de la poule avec 39 points en 18 matchs et qui s'était imposée le 17 novembre dernier à Pradines sur le score de 2 à 1, la tâche ne s'annonce pas facile. Mais le PSVD'Olt (qui jouera son match en retard le 1er mai à Pradines face à Cugnaux), dernier au classement à quatre points de Tarbes 2 et à six points de Tournefeuille (qui comptent un match en plus) fera le déplacement avec l'ambition «de créer la surprise et de ramener des points» comme l'explique le défenseur lotois Damien Cazard qui nous livre ses impressions avant le déplacement à Toulouse Saint Jo.

Dans quel état d'esprit l'équipe du PSVD'Olt aborde-t-elle ce match ?

On y va pour créer la surprise. Il ne faudra pas calculer, on y va pour faire un résultat et ramener des points. Depuis plus de deux mois, on est mieux mais maintenant il faut concrétiser ça par une performance à l'extérieur. On y va pour prendre le plus de points possibles afin de recoller aux équipes qui sont classées devant nous au classement de la poule.

Parlez-nous de cette équipe de Toulouse Saint Jo ?

C'est une équipe complète qui a l'expérience du championnat de DH, une équipe solide, qui possède de très bons joueurs. C'est un gros défi.

À quel match vous attendez-vous ?

Ce sera difficile mais pas impossible. Face à une équipe de Toulouse Saint Jo qui va vouloir gagner, il faudra tout donner, être à 100 % et faire preuve de solidarité. Il faudra être irréprochable au niveau de l'état d'esprit. Il faudra s'appuyer sur notre solidité défensive (un but concédé lors des trois derniers matchs) et insister davantage offensivement, ne pas hésiter à prendre sa chance et être plus présents sur les coups de pied arrêtés, provoquer la réussite. Tout est encore possible dans ce championnat, et on ne va rien lâcher.

 


Une semaine après le déplacement à Toulouse Fontaines, le PSVD'Olt rencontrera ce samedi un autre concurrent direct dans la course au maintien : Cugnaux. Une formation (classée dixième avec 36points) qui reste sur une victoire 1 à 0 face à Tarbes 2 et qui, à huit journées de la fin du championnat, compte six points d'avance sur les Lotois (derniers avec 30 points à deux points de Tarbes 2 et à quatre points de Tournefeuille). C'est donc un nouveau match très important que les Lotois joueront ce samedi à 19 heures à Pradines à l'occasion de la 19e journée de championnat. Après deux bons matchs nuls obtenus à Tournefeuille et face à Rodéo, les joueurs du PSVD'Olt ont concédé une courte défaite le week-end dernier (au terme d'un match où ils se sont pourtant procuré les plus belles occasions) et doivent impérativement remporter les quatre points de la victoire ce week-end comme le confirme Jean Engelibert, défenseur du PSVD'Olt, qui nous livre ses impressions avant cette rencontre.

C'est un match très important que le PSVD'Olt joue samedi face à Cugnaux.

 

C'est un de nos derniers jokers. Si on perd ce week-end, ce sera compliqué ensuite. Samedi il faut gagner absolument. Cela fait trois matchs où est bien défensivement, on a pris un but en trois matchs, toute l'équipe fait l'effort défensivement, mais on pêche offensivement. On ne se créer pas d'occasions franches. Il faut être encore plus appliqué dans la dernière passe, dans le dernier geste, mais surtout il faut prendre des risques offensivement, ça passera par là. Défensivement on est bien, tout le monde est concerné par les efforts défensifs, mais maintenant il faut retrouver de l'efficacité offensive.

Après deux bons matchs nuls à Tournefeuille et face à Rodéo, le PSVD'Olt a concédé une courte défaite à Toulouse Fontaines. Quel est votre sentiment après ce match ?

On a toujours de l'espoir. On n'est pas décroché au classement , mais on débute la dernière ligne droite et il faut la démarrer par une victoire ce week-end. Ce match est un peu charnière, si on gagne samedi, tous les espoirs sont permis.

Parlez-nous de l'équipe de Cugnaux que vous rencontrez demain.

Nous avons déjà rencontré cette équipe deux fois cette saison. En coupe où nous avons perdu après prolongations et en championnat où nous avons gagné 4 à 1 à Cugnaux. Au match aller, nous avions fait un très bon match. Il faudra renouveler ça samedi. S'appuyer sur la solidité défensive des derniers matchs et prendre des risques offensivement, prendre conscience qu'on peut poser des difficultés à l'adversaire.


Propos recueillis par Franck Grisward.

 


Toulouse Fontaines / PSVD'olt  le 16/03

 

 Le PSVD'Olt a concédé une courte défaite hier soir sur le terrain de Toulouse Fontaines. Les Lotois auront eu pourtant plus d'occasions que leurs adversaires dans cette rencontre, mais ce sont les locaux qui se montreront plus réalistes et inscriront le seul but du match.

Le PSVD'Olt domine les vingt premières minutes de la rencontre. Monopolisant le ballon, les Lotois se procurent une première occasion dès la cinquième minute sur une belle frappe de Roucou, bien servi par Delmas, puis une deuxième, deux minutes plus tard, sur un tir des 18mètres de Ramos qui passe tout près du poteau du but des locaux. Le PSVD'Olt poursuit sa domination et à la 19e, le coup franc de Cicuto passe juste à côté du but de Toulouse Fontaines puis une minute plus tard, le portier des locaux doit s'employer sur un nouveau coup franc en faveur des Lotois. Ce sont pourtant les locaux qui vont ouvrir la marque sur l'une de leurs premières occasions du match. Après un coup franc sur lequel Filhol effectue un bel arrêt à la 35e, Toulouse Fontaines inscrit le seul but du match trois minutes plus tard sur une reprise des quinze mètres au deuxième poteau après un bon centre. Le début de deuxième période est favorable aux locaux qui obligent Filhol à s'employer sur un bon coup franc à la 55e minute. À l'heure de jeu, les Lotois réagissent et vont dominer la fin de match. Le PSVD'Olt va faire le forcing pour tenter d'égaliser et se procurer plusieurs coups francs mais ne parviendra pas à revenir au score.

Le fait du match : le but inscrit à la 38e minute par Toulouse Fontaines qui sera le seul but du match.

 

Réaction : Jean-Luc Chartrou, coentraîneur du PSVD'Olt : «C'est frustrant. On a eu plus d'occasions dans ce match, mais ce sont eux qui ont marqué. On a eu beaucoup de coups francs mais on a manqué de réalisme.

C'est dommage parce qu'on a répondu présent tout au long de ce match, on était bien, mais on a manqué d'efficacité. Il faut impérativement gagner samedi prochain face à Cugnaux.»

 

Rodolphe Delmas:  «Dans les trente cinq premières minutes, on a bien posé le jeu, on a eu des occasions, mais une fois de plus, on n'a pas marqué. Si on avait réussi à ouvrir la marque, ça aurait tout changé et finalement ce sont eux qui marquent en fin de première mi-temps sur une de leurs rares occasions».

«On a dominé en deuxième période, on a eu pas mal de coups francs, on a fait le jeu, mais on n'a pas concrétisé. Dans le dernier geste, dans la dernière passe, il manque toujours quelque chose.» ajoute Rodolphe Delmas qui estime que «rien n'est joué dans ce championnat. Il reste sept matchs et on est cinq équipes en six points. Depuis trois matchs , on joue bien, on arrive à poser le ballon,on se créer des occasions, on a retrouvé de la solidité défensive. En jouant comme ça, on va finir par être récompensés.» affirme le défenseur d'une équipe du PSVD'Olt qui recevra Cugnaux samedi à Pradines pour un nouveau match très important.

«C'est un match à gagner et on va faire le maximum pour faire un gros match samedi face à Cugnaux. On va continuer à travailler. Tout le groupe est concerné et motivé. On a la chance de jouer en DH et on va tout faire pour y rester.»

 

 

Et maintenant : Le PSVD'Olt doit maintenant s'imposer face à Cugnaux samedi à 19 heures à Pradines pour le compte de la 19e journée du championnat de DH.

 


PSVD'olt / Rodeo Fc le 09/03

 

Face à une belle équipe de Rodéo, deuxième du classement, toujours invaincue en championnat et qui possède la meilleure attaque et la meilleure défense de la poule, le PSVD'Olt a obtenu hier soir à Pradines un bon résultat en faisant match nul 0 à 0.

Dès le début de rencontre, l'équipe visiteuse, rapide et technique, prend le match à son compte et après huit minutes de jeu, les visiteurs sont tout près d'ouvrir le score sur une frappe des vingt mètres qui termine sur le poteau du but lotois. Les visiteurs monopolisent le ballon et jouent dans la moitié de terrain des Lotois, mais, bien en place, le PSVD'Olt tient bon et concède peu d'occasions. À cinq minutes de la mi-temps, ce sont les Lotois qui se procurent une opportunité sur un tir de Roucou bien repoussé par le portier visiteur. En deuxième période, le PSVD'Olt joue plus haut et à la 54e Ramos oblige le portier visiteur à s'employer. Rodéo réagit et dans la minute suivante, la reprise de Piron suite à un corner passe juste au-dessus du but lotois. Toujours aussi bien en place, les Lotois profitent du moindre ballon pour porter le danger sur le but adverse. À moins d'un quart d'heure de la fin, Di Scala, bien servi, prend de vitesse la défense visiteuse et adresse une frappe repoussée par le gardien de Rodéo. Rien ne sera marqué dans cette rencontre et le PSVD'Olt obtient un bon match nul.

Le fait du match : la solidité défensive du PSVD'Olt qui, une semaine après le 0 à 0 à Tournefeuille, a de nouveau préservé le 0 à 0 face à une belle équipe de Rodéo.

Réaction : Jean-Luc Chartrou, coentraîneur du PSVD'Olt : «C'est un bon résultat face à une belle équipe de Rodéo qui joue les premiers rôles dans le championnat de DH. L'état d'esprit du groupe est revenu, on a retrouvé de la solidité défensive, et concédé peu d'occasions. On a même eu des situations de marquer qu'on n'a pas réussi à concrétiser. On a cru en nos chances et on obtient un bon résultat. C'est bien. Maintenant on a encore un match important face à Toulouse Fontaines samedi. Il faut continuer à prendre des points»

Et maintenant : Après ce bon résultat face à Rodéo, le PSVD'Olt se déplace samedi à 18 heures sur le Toulouse Fontaines pour le compte de la 18e journée du championnat de DH.

                                                                                                                                   Franck Grisward

 


Tournefeuille / PSVD'olt   Samedi 02/03

 

C'est un match très important que le PSVD'Olt jouera samedi à 18 heures à Tournefeuille (une rencontre initialement prévue le 16 février et qui avait été reportée en raison des intempéries). C'est en effet un concurrent direct dans la course au maintien que les Lotois rencontreront demain. Après quinze matchs de championnat, un point seulement sépare le PSVD'Olt, dernier du classement avec 25 points, de Tournefeuille, avant-dernier avec 26 points. Face à une formation de Tournefeuille qui s'était imposée 1 à 0 lors du match aller le 6 octobre dernier et qui reste sur un bon match nul le week-end dernier à Girou, les Lotois (qui restent sur trois défaites) feront le maximum pour renouer avec la victoire dans une rencontre que Pierre Ramos qualifie de «match à six points». Le milieu de terrain du PSVD'Olt nous livre ses impressions avant cette rencontre.

Quel est votre sentiment sur ce match à Tournefeuille ?

C'est un match très important, un match à six points. Si on gagne, ça peut être un très bon week-end pour nous sachant que dans le même temps, Toulouse Fontaines reçoit Girou, et Tarbes 2 rencontre Toulouse-Rodéo. C'est un match vraiment très important si on arrive à s'imposer face à un concurrent direct, cela nous permettrait de recoller avec le groupe classé juste devant nous.

À quel type de match faut-il s'attendre selon vous samedi à Tournefeuille ?

Je pense que ce sera un match assez fermé où les occasions seront rares et où les coups de pied arrêtés seront très importants. Au match aller déjà, ça s'était joué à rien. Le match avait été très serré avec peu d'occasions. Eux avaient réussi à marquer et nous pas, mais cette rencontre aurait pu tout aussi bien basculer en notre faveur. Samedi, il faut s'attendre au même type de match.

Comment allez-vous aborder cette rencontre ?

Le groupe vit bien et on s'est bien préparé pour ce match très important. Il faudra faire preuve d'application, de détermination et être concentré de la première à la dernière minute et ne pas faire d'erreur. Dans ce match où il y aura peu d'occasions, il faudra se montrer réalistes et prendre le score. Dans cette rencontre, ouvrir le score sera déterminant.

 

                                                                                                                                           par Franck Grisward


Tournefeuille 0-0 PSVD'olt


PSVD'Olt : Filhol, Cazard, Larnaudie, Engelibert, R. Delmas, Molinier, Trezon (Fuentes, 75e), Ramos, Di Scala (Goursat, 60e), Roucou, Guirado (J. Delmas, 80e).

Le commentaire : Le PSVD'Olt a obtenu un bon match nul hier soir à Tournefeuille. Sur le terrain d'un concurrent direct dans la course au maintien, les Lotois ont fait preuve de volonté et de solidarité tout au long d'une rencontre qui s'est finalement terminée sur le score de 0 à 0.

Après un premier quart d'heure à l'avantage des Lotois, Tournefeuille prenait le match à son compte en milieu de première période et faisait le forcing pour tenter de prendre l'avantage. Un tir des 20mètres obligeait Filhol à s'employer puis Tournefeuille obtenait six corners consécutifs, mais la défense du PSVD'Olt faisait bonne garde. Les Lotois mettaient le portier des locaux à contribution à la demi-heure de jeu sur un tir de Ramos. À la mi-temps, le score était toujours de 0 à 0.

Dans une deuxième période équilibrée, les occasions étaient rares. Il fallait attendre les dernières minutes de la rencontre pour voir Tournefeuille obtenir deux coups francs bien placés mais le portier du PSVD'Olt stoppait les frappes adverses. Le PSVD'Olt obtenait un bon match nul sur le score de 0 à 0.

Le fait du match : Le forcing de Tournefeuille en milieu de première période durant lequel les locaux obtenaient six corners consécutifs, mais la formation du PSVD'Olt, bien en place, est parvenue à repousser le danger.

 

Réaction : Jean-Luc Chartrou, coentraîneur du PSVD'Olt : «C'est une satisfaction. Dans ce match fermé où il y a eu peu d'occasions, on n'a rien lâché, on a été courageux, on a fait preuve de beaucoup de solidarité pour obtenir ce qu'on était venu chercher. Les joueurs ont tout donné dans ce match et lorsque Tournefeuille a fait le forcing on a su faire face. En deuxième mi-temps, on a fait jeu égal avec eux. C'est un bon match nul.»

 

Et maintenant : Après ce bon résultat obtenu à Tournefeuille, le PSVD'Olt recevra Toulouse Rodéo samedi prochain à 19 heures à Pradines pour le compte de la 17e journée du championnat.

 


 Lourdes / PSVD'olt   le 24/02

Le PSVD'Olt s'est incliné 4 à 0 hier après-midi sur le terrain enneigé d'une réaliste équipe de Lourde. Une rencontre que les deux équipes débutaient sous la neige et après vingt trois minutes, il fallait interrompre le match quelques minutes le temps de dégager les lignes. Après une interruption d'environ huit minutes, Lourdes, légérement dominateur en début de rencontre, poursuivait sa domination et peu avant la demi heure de jeu, les locaux ouvraient la marque sur une reprise aux six mètres de Théate.

Menés 1 à 0, les Lotois réagissaient et juste avant la mi-temps, le PSVD'Olt était tout près d'égaliser sur une reprise de Guirado, à la suite d'un corner, qui passait juste au dessus de la transversvale du but de Lourdes.

A la reprise, alors que la neige cessait de tomber, les Lotois prenaient le match à leur compte, se procuraient plusieurs occasions mais ne parvenaient pas à concrétiser. Au plus fort de la domination lotoise, Lourdes, sur contre attaque, inscrivait un deuxième but par Schneider à un quart d'heure de la fin. Loin de se décourager, le PSVD'Olt repartait de l'avant et obligeait le portier de Lourdes à s'employer sur des tirs de Gagliardo et Roucou. Mais ce sont les visiteurs qui inscrivaient un troisième but à huit minutes de la fin sur un tir de Théate. En fin de rencontre, le jeur allait d'un but à l'autre et dans les arrêts de jeu, Lourdes marquait un quatrième but sur une reprise de Théate.

Le fait du match : le premier but inscrit par Lourdes qui a placé la formation locale sur le chemin de la victoire.

Réaction : Jean Luc Chartrou, coentraîneur du PSVD'Olt : «Le score est lourd. On a joué sur un terrain enneigé et la formation de Lourdes a su mieux s'adapter au x conditions de jeu. Ils ont été beaucoup plus réalistes. On prend un but en première période, et ensuite on se procure plusieurs occasions d'égaliser mais on ne marque pas. On est encore à 1 à 0 à un quart d'heure de la fin, et on concède trois buts dans le dernier quart d'heure du match.»

Et maintenant : Le PSVD'Olt se déplacera samedi sur le terrain de Tournefeuille (un match initialement prévu le 16 février dernier et qui avait reporté en raison des intempéries). Un match très important pour le PSVD'Olt sur le terrain d'un concurrent direct dans la course au maintien.

lourdes 4 - PSVD'Olt 0

MT: 1-0 . Buts pour Lourdes : Théate (28e, 82e,91e), Schneider (75e).

PSVD'Olt : Filhol, Cazard, Larnaudie, Engelibert, Delmas (Fuentes, 80e), Molinier, Cicuto, Ramos, Di Scala, Goursat (Roucou, 70e), Guirado (Gagliardo, 60e).

 


Avant le déplacement à Lourdes ce Dimanche.

 

Thibaut Cicuto nous livre ses impressions avant cette rencontre.

 

Comment allez-vous aborder ce match à Lourdes ?

Nous restons sur deux défaites à Rodez 2 puis face à Fonsorbes, il faut vite rebondir. Lourdes est une bonne équipe qui fait beaucoup de jeu. Ils ont perdu le week-end dernier à Rodez 2, mais ils ont fait le jeu et ils ont concédé des buts en contre. C'est un match difficile qui nous attend.

Le PSVD'Olt reste sur deux défaites sur le terrain de Rodez 2 et de Fonsorbes, parlez-nous de ces deux matchs.

Sur ces deux matchs, on est bien dans le jeu, on est bien en place, mais l'efficacité n'est pas au rendez-vous, et puis on a payé cash nos erreurs. Mais au niveau du jeu, nos matchs à Rodez et face à Fonsorbes sont encourageants. Tous les joueurs sont concernés, motivés. Le groupe vit bien, l'état d'esprit est là, on fait le jeu, on a les occasions, mais il faut que faut cela se voit au niveau des résultats.

À quel match vous attendez-vous dimanche ?

Lourdes va vouloir prendre le jeu à son compte d'entrée, imposer son rythme et nous faire douter. Il faudra montrer d'entrée qu'on s'est déplacés pour ramener quelque chose, qu'on montre de l'application sur chaque geste aussi bien défensivement qu'offensivement. Tous les matchs sont importants, on joue chaque match pour le gagner, et nous irons à Lourdes pour prendre des points.

Propos recueillis par Franck Grisward

 


Le PSVD'Olt jouera dimanche à 15 heures, sur le terrain de Rodez 2, le premier match de la phase retour du championnat de DH. Une formation lotoise, qui, lors de la journée précédente le 12 janvier dernier, a réalisé une très bonne opération en s'imposant 1 à 0 face à Revel, revenant ainsi au classement à hauteur de Tournefeuille et de Toulouse-Fontaines, et à deux points de Tarbes 2 et Lourdes.

«On est sur une bonne dynamique, confirme l'attaquant du PSVD'Olt Julien Goursat. On reste sur deux victoires face à Brive en amical et face à Revel en championnat, et on espère bien continuer sur notre lancée et enchaîner les bons résultats.»

C'est donc avec l'ambition de poursuivre sur sa lancée que les joueurs du PSVD'Olt se rendront dimanche sur le terrain d'une formation de Rodez 2. Les Averyonnais, classés huitièmes avec 25 points, avaient fait match nul 2 à 2 le 8 septembre 2012 à Pradines, lors du match aller. «Ce jour-là, on méritait de gagner. On avait fait un très bon match et Rodez 2 avait égalisé sur un coup de pied arrêté à la dernière seconde», se souvient l'attaquant lotois qui s'attend ce dimanche à «un match difficile. Rodez 2 est une équipe jeune et joueuse. Chez elle, ce ne sera pas simple. Rodez 2 est une équipe qui joue très vite et ils vont démarrer ce match pied au plancher. Il faudra donc qu'on soit en place tout de suite, qu'on soit solides, soudés et compacts défensivement, pour repousser leurs offensives et qu'on joue tous les coups à fond en sachant qu'on peut marquer n'importe quand, comme nous avons su le faire face à Revel.»

Ce jour-là en effet, face à une solide formation visiteuse, «nous avions réalisé un match sérieux, poursuit Julien Goursat. On avait été solides en défense pendant 90 minutes et on a toujours cru qu'on pouvait marquer. C'est ce qu'on a fait à trois minutes de la fin pour finalement s'imposer 1 à 0.»

Une victoire qui en appelle d'autres pour une formation qui fera le déplacement dimanche en Aveyron pour gagner. «On a les atouts pour le faire. On sait que ce ne sera pas facile, mais on est prêts. On va se donner à fond et on ne va rien lâcher comme on le fait à chaque match, en sachant que gagner dimanche serait une très bonne opération», conclut Julien Goursat.

Franck Grisward.

 


Pour le premier match de l'année 2013 en championnat de DH, le PSVD'Olt recevra samedi à 19 heures à Pradines, l'équipe de Revel. Une formation, qui, après douze journées de championnat, occupe la septième place au classement de la poule avec 24points et qui possède la quatrième meilleure défense de la poule. «C'est une équipe solide défensivement, confirme le défenseur du PSVD'Olt Jean Engelibert, une équipe complète.»

Face à cette formation qui reste sur un belle victoire en championnat à Toulouse Saint Jo le 28 décembre dernier, le PSVD'Olt voudra «bien débuter l'année 2013 et repartir sur de bonnes bases», poursuit le défenseur d'une équipe du PSVD'Olt qui occupe la dernière place au classement du championnat à deux points de Toulouse Fontaines, Tarbes 2 et Tournefeuille. Une formation du PSVD'Olt qui a disputé le week-end dernier un match amical face à Brive, une rencontre remportée par les Lotois sur le score de 3 à 2. «On a fait une bonne prestation, explique Jean Engelibert. Ce match nous a bien relancés, il faut continuer comme ça et prendre des points samedi face à Revel». Pour cela, le défenseur lotois estime que le PSVD'Olt devra «s'inspirer de notre match remporté face à Castanet début décembre. Après avoir concédé un but en début de match, on avait su bien réagir pour égaliser puis prendre l'avantage au score et ensuite, nous avions bien défendu notre but d'avance».

C'est donc avec la même implication et la même solidarité que le PSVD'Olt devra aborder le match de samedi face à Revel. «Un match important, estime Jean Engelibert. C'est le premier match de 2013, obtenir un bon résultat à l'occasion de ce match de reprise nous placerait sur une bonne dynamique pour la deuxième partie de saison».

 


Match amical: PSVD'olt / Brive

Après la trêve des fêtes de fin d'année, seize joueurs du PSVD'Olt ont repris la compétition, samedi soir sur le stade Henri-Barrau à Pradines, en recevant le club de Brive qui évolue en honneur (ligue Limousin).

Ce match amical offrait l'occasion aux deux coaches, Jean-Luc Chartrou et Franck Pigeon, de faire le point. Sur le banc de touche, Michel Lasfargues, responsable des RH, était également présent.

La rencontre s'est déroulée en trois tiers-temps de 30 minutes, afin de faire tourner l'effectif. Au terme des 90 minutes de jeu, le PSVD'Olt l'emporte sur le score de 3 à 2. Ont marqué pour les Lotois : Hacini (18e), Cicuto (sur penalty, 28e) et Goursat (80e).

 

«On a vu de belles actions, estimait Franck Pigeon à l'issue de la rencontre. Certains joueurs sont en forme, d'autres sont encore un peu justes

Pour Jean-Luc Chartrou, «il va falloir se mettre au travail sérieusement, pour bien préparer la réception, samedi prochain à 19 heures à Pradines, de l'équipe de Revel.»

 

Ont participé à cette rencontre amicale : Filhol, Engelibert, Fuentes, Trezon, les frères Delmas, Di Scala, Hacini, Goursat, Roucou, Guiradou, Molinié, Ramos, Montagne, Cicuto, Larnaudie.

 


Ol.Girou Fc / PSVD'olt le 08/12

 Le PSVD'Olt a concédé une courte défaite hier en fin d'après-midi sur le terrain de Girou FC. Face à une équipe qui réalise un excellent début de saison (Girou FC était classé cinquième avant cette rencontre), les Lotois ont longtemps fait jeu égal avant de s'incliner sur un but inscrit par les locaux à vingt minutes de la fin du match.

Dans une rencontre fermée où les occasions ont été rares, la première période a été équilibrée. Face à une équipe lotoise bien en place, Girou FC ne parvenait à mettre à contribution le portier visiteur que sur des coups francs aux 5e, 15e et 31e minutes mais à chaque fois Fournier faisait bonne garde. Le PSVD'Olt, de son côté, s'était procuré une belle occasion sur une frappe de Di SCala à la 7e minute qui passait tout près du but adverse puis sur une nouvelle action de Di Scala à la 10e minute. À la mi-temps, le score était toujours de 0 à 0. La deuxième période offrait un scénario identique à la première. Face à des joueurs du PSVD'Olt, toujours aussi bien en place, les locaux ne parvenaient pas à se procurer de véritables occasions jusqu'à la 70e minute où sur un ballon récupéré à 25mètres, Girou FC inscrivait le seul but du match sur une frappe qui trompait le gardien lotois. Les Lotois, qui s'étaient procurés des occasions sur un coup franc de Cicuto puis sur une action d'Hacini, s'inclinaient finalement sur le score de 1 à 0.

Le fait du match : le but inscrit par Girou FC à vingt minutes de la fin sur une frappe de 25mètres qui a scellé le sort de la rencontre.

Réaction : Jean-Luc Chartrou, coentraîneur du PSVD'Olt : «On a beaucoup de regrets après ce match, c'est vraiment dommage. Il y avait vraiment la place pour gagner. C'était un match fermé avec très peu d'occasions. On fait une bonne première mi-temps en respectant les consignes. Jusqu'au but, on était bien en place, on était dans ce qu'on voulait faire, et sur un ballon qu'ils récupèrent à 25mètres de notre but, ils marquent le seul but du match. C'est dommage, c'était un match à notre portée.»


 Samedi prochain, le PSVD'Olt jouera en coupe du Midi face à Cugnaux à 18 heures à Pradines.

 


PSVD'olt / Castanet US le 01/12

Le commentaire : le PSVD'Olt a réalisé une belle performance

en s'imposant hier soir à domicile face à une équipe de Castanet qui était invaincue jusque là en championnat. Dominateurs en début de rencontre, monopolisant le ballon et s'appliquant à développer leur jeu, les Lotois étaient tout près d'ouvrir la marque dès la 5e minute sur une frappe de Cicuto qui terminait sur la barre transversale du but visiteur. Posant bien le jeu, le PSVD'Olt se procurait une nouvelle occasion à la 20e minute sur une belle frappe de Guirado qui obligeait le portier de Castanet à s'employer. Les locaux dominaient la rencontre, mais ce sont les visiteurs qui inscrivaient le premier but du match à la 23e minute sur un ballon récupéré aux 18mètres par Varela qui donnait à Ababou qui trompait le gardien du PSVD'Olt. Loin de se décourager, les Lotois repartaient de l'avant et étaient récompensés trois minutes plus tard sur une belle reprise de Couly des 25mètres, suite à un corner, qui trompait le gardien visiteur. A la mi-temps, les deux équipes étaient à égalité 1 à 1. A la reprise, le PSVD'Olt faisait le forcing pour tenter de prendre l'avantage et y parvenait à la 53e minute sur une frappe de Di Scala bien servi par Guirado. Menés 2 à 1, les visiteurs se portaient vers l'avant pour tenter de revenir au score. Ils obtenaient plusieurs coups francs et corners, mais à chaque fois la défense du PSVD'Olt parvenait à se dégager. A une minute de la fin, Hacini était tout près d'inscrire le troisième but des lotois sur une frappe qui terminait sur la barre transversale du but de Castanet. Une équipe de Castanet qui allait tenter jusqu'au bout de revenir obtenant plusieurs corners dans les arrêts de jeu, mais le PSVD'Olt tenait bon et décrochait sa deuxième victoire de la saison en championnat.

Le fait du match : l'égalisation de Couly trois minutes après l'ouverture du score des visiteurs qui a relancé l'équipe lotoise, «nous n'avons pas eu le temps de douter, explique le coentraîneur du PSVD'Olt Jean-Luc Chartrou , ce but nous a remis tout de suite dans le match».

Réaction : Jean-Luc Chartrou,coentraîneur du PSVD'Olt: "Cette victoire face à une belle équipe de Castanet est une vraie satisfaction . En première mi-temps, on a bien développé notre jeu. On a pris l'avantage dès le début de la deuxième mi-temps et ensuite ona très bien défendu".

Et maintenant : Le PSVD'Olt se déplacera samedi prochain 8 décembre à 18heures sur le terrain de Girou pour le compte de la onzième journée du championnat.

 

*****************

 

C'est une autre équipe du haut du tableau que va rencontrer le PSVD'Olt Samedi à 19 heures à Pradines à l'occasion de la dixième journée du championnat de DH. Une semaine après s'être inclinés à Blagnac (équipe classée quatrième), les Lotois accueillent Castanet, qui occupe la troisième place au classement du championnat de DH à quatre points du premier Toulouse Rodéo et trois points du deuxième Fonsorbes. Une formation de Castanet, toujours invaincue cette saison en championnat (4 victoires et 5 matchs nuls) après neuf journées et qui reste sur une victoire face à Revel sur le score de 3 à 2. «Cette équipe de Castanet est une des très bonnes équipes de la poule. Une équipe solide. Ce sera un défi à relever» explique Damien Cazard, le défenseur du PSVD'Olt. Une équipe lotoise qui occupe actuellement la dernière place au classement du championnat de DH avec 13 points (à quatre points du 13e Toulouse Fontaines et à cinq points d'un groupe de six équipes qui comprend Cugnaux, Revel, Tarbes 2, Toulouse St Jo, Rodez 2 et Tournefeuille) et qui reste sur une défaite à Blagnac sur le score de 2 à 0. «Face à une solide équipe de Blagnac, on a mal débuté le match, on a concédé un but d'entrée, et ensuite face à une telle équipe, c'est très difficile de revenir.» ajoute le défenseur d'une formation du PSVD'Olt qui abordera le match face à Castanet avec l'ambition de «créer l'exploit et être les premiers cette saison à s'imposer face à Castanet». Et pour y parvenir Damien Cazard estime que le PSVD'Olt «ne devra pas faire de calcul. Il faudra jouer à fond, les faire douter et surtout ne pas s'arrêter au classement. Le fait d'être en quête de points, ne doit pas nous empêcher de jouer. Il faudra bien rentrer dans ce match afin de bien lancer la rencontre, bien écouter les consignes des coachs et se surprendre nous mêmes. Le résultat ne viendra que si on donne le meilleur de nous mêmes et que l'on se fait plaisir.».

Le défenseur du PSVD'Olt sait que face à une formation qui voudra conforter sa place dans le peloton de tête du championnat, la tâche ne sera pas facile pour des Lotois qui n'ont pas encore gagné cette saison à domicile, mais Damien Cazard «croit en l'exploit. Je crois au groupe, il ne lâche pas. Tout le monde est concerné, tout le monde est motivé. Il faut partir pour créer l'exploit, on en est capable.» conclut Damien Cazard.

Franck Grisward

 


Blagnac / PSVD'olt le 24/10

LE MATCH 
Après sa belle prestation face au leader Fonsorbes il y a une semaine, Blagnac a enregistré sa quatrième rencontre consécutive sans défaite en battant samedi soir face à Pradines. Une rencontre où il fallait être présent au coup d’envoi du référé pour voir le premier but de la partie inscrit par les Blagnacais. Deux minutes de jeu auront suffit à Agbrall pour inscrire son premier but de la saison sur un corner mal renvoyé par la défense pradinoise. Une entame de match plus que parfaite pour les hommes de Philippe Magnoler qui n’en demandaient pas tant. Cueillis à froid les lotois reprenaient rapidement du poil de la bête et le jeu se stabilisa sans que l’une ou l’autre équipe puisse faire la différence. Une première mi-temps calme pour Hellard et Fournier qui n’eurent vraiment pas à s’employer durant cette période si ce n’est pour Blagnac une nouvelle occasion d’aggraver le score à la 13e par Latrille qui perdait son duel face à Fournier, et pour Pradines dans un premier temps à la 24e sur un tir dans l’axe par Cicuto qui trouve les gants d’Hellard et la 34e toujours par Cicuto sur un coup de pied arrêté à nouveau dans les gants d’Hellard. Alors que la mi-temps semblait se profiler sur ce petit score de 1 à 0, Blagnac profitait d’un moment d’inattention et de passivité de la défense de Pradines pour faire le break par Hervey qui reprenait tranquillement un centre de Da Silva à la 40e. 2-0 Blagnac regagnait les vestiaires à la pause en toute sérénité et confiance.
Une deuxième période plus animée qui voit les lotois refaire surface mais sans réussite devant les buts du capitaine blagnacais Hellard. Il en était de même pour Blagnac qui avait toutes les peines du monde à retrouver le chemin des filets. Le ballon circulait d’un camp à l’autre sans que la moindre faille s’ouvre dans les deux camps. 

PSVD'olt / Toulouse St Jo le 17/10

Le PSVD'Olt s'est incliné sur le fil hier à Pradines face à Toulouse Saint Jo sur le score de 2 à 1. Les Lotois ont pourtant réalisé un bon match face à une belle équipe visiteuse. Mais dans une fin de rencontre où le match aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre, ce sont finalement les visiteurs, qui, sur un ultime corner, ont inscrit le but de la victoire.

Une rencontre que les joueurs du PSVD'Olt avaient très bien entamée. Bien décidés à confirmer leur belle victoire du week-end précédent à Cugnaux, les Lotois prenaient le jeu à leur compte d'entrée et ouvraient la marque dès la 12e minute sur un centre tir de Larnaudie qui terminait dans la lucarne du but visiteur. Mené 1 à 0, Toulouse Saint Jo ne tardait pas réagir. Sur un tir croisé de Manga, les visiteurs étaient tout près d'égaliser à la 25e. Ils y parvenaient finalement sept minutes plus tard sur une reprise de Debeve qui trompait le portier lotois d'un tir des six mètres. Dans la foulée, les visiteurs se procuraient une occasion de doubler la mise, la frappe contrée de l'attaquant visiteur était dégagée devant la ligne de but par Delmas. Le début deuxième période était favorable aux Lotois. La frappe de Ramos, bien servi, par Guirado passait juste au-dessus du but visiteur. À l'heure de jeu, sur une balle en profondeur, Di Scala adressait un bon tir qui passait tout près du but adverse.

En fin de match, les deux équipes tentaient d'inscrire le but de la victoire. Les Lotois étaient tout près d'y parvenir sur une frappe des six mètres de Guirado bien dégagée par le portier visiteur puis sur une tête de Di Scala que le gardien de Toulouse Saint Jo parvenait à repousser. Sur un corner à la dernière minute du match, Tetart, de la tête donnait finalement la victoire aux visiteurs.

Le tournant du match : les deux actions de fin de rencontre en faveur du PSVD'Olt où le portier visiteur est à la parade d'abord sur une frappe de Guirado puis six minutes plus tard sur une tête de Di Scala. Deux actions qui auraient pu permettre aux Lotois de prendre l'avantage à quelques minutes d e la fin du match.

Le jeu, les joueurs : «On a fait beaucoup d'efforts, on a été vaillants, on a rivalisé avec une belle équipe de Toulouse Saint Jo mais on n'a pas été récompensés. Les joueurs ont donné le maximum.ça se joue à rien. On n'est vraiment pas loin. Il faut s'accrocher» expliquait le coentraîneur du PSVD'Olt Jean-Luc Chartrou après la rencontre.

Et maintenant : Pour le compte de la neuvième journée du championnat de DH, le PSVD'Olt se déplacera samedi prochain sur le terrain de Blagnac.

Franck Grisward.

 


PSVD'olt / Toulouse Fontaines le 03/10

Une semaine après le match face à Toulouse Fontaines, le PSVD'Olt rencontre demain un autre concurrent direct, l'équipe de Cugnaux. Une formation qui occupe actuellement la dixième place avec 11 points en six matchs (avec le même nombre de points que Toulouse Fontaines, Tarbes 2 et Tournefeuille) et qui reste sur une victoire le week-end dernier sur le terrain de Tarbes 2 sur le score de 1 à 0. «Cugnaux est une équipe solide qui va vouloir confirmer sur son terrain la victoire remportée le week-end dernier sur le terrain de Tarbes 2», explique Rodolphe Delmas, défenseur du PSVD'Olt. Une équipe du PSVD'Olt, qui, après six journées, occupe la dernière place du classement de DH à quatre points du quatuor Tarbes 2, Tournefeuille, Toulouse Fontaines et Cugnaux, et qui est toujours en quête d'une première victoire cette saison en championnat.

«Après notre belle prestation à Toulouse Rodéo, on espérait vraiment s'imposer samedi dernier face à Toulouse Fontaines, mais dans ce match on n'a pas mis l'intensité nécessaire pour s'imposer face à une équipe qui a inscrit trois très beaux buts. On n'a pas réussi à mettre notre jeu en place comme on l'avait fait dans les matchs précédents», explique le défenseur d'une équipe du PSVD'Olt qui se rendra samedi à 18 heures à Cugnaux pour le compte de la septième journée avec l'ambition de décrocher cette première victoire.

«On aimerait tous gagner ce match qui lancerait notre saison, poursuit Rodolphe Delmas et on va tout faire pour. Il faudra mettre l'intensité nécessaire, être présent défensivement, et ne pas laisser trop d'espaces comme on l'a fait samedi dernier. Il faudra qu'on soit présent d'entrée de match, qu'on presse haut et qu'on concrétise nos occasions».

«Il ne nous manque vraiment pas grand-chose pour décrocher cette première victoire. Dans ce championnat, il n'y a pas de match facile et tout le monde peut gagner contre tout le monde. À nous de faire tout ce qu'il faut pour s'imposer» conclut Rodolphe Delmas.

Franck Grisward.

 

 Le PSVD'Olt s'est incliné sur le score de 3 à 0 hier soir à Pradines face à Toulouse Fontaines. Dans un match entre deux équipes en quêtes de points, ce sont les visiteurs qui ouvraient la marque à la 37e minute sur une magnifique reprise de volée des seize mètres de Raymond qui donnait l'avantage à son équipe. Mené 1 à 0, le PSVD'Olt se procurait une occasion en toute fin de première période sur une frappe de vingt mètres d'Hacini, mais le portier de Toulouse Fontaines faisait bonne garde. Au retour des vestiaires, les Lotois se créaient leur plus belle occasion du match sur une reprise de la tête de Guiller déviée juste au dessus. Mais sept minutes plus tard sur une contre attaque, Saule, bien servi par Raymond, inscrivait le deuxième but de son équipe.Mené 2 à 0, le PSVD'Olt tentait de refaire son retard. Cicuto, sur coup franc des vingt mètres obligeait le portier visiteur à s'employer. Mais dans la minute suivante, Raymond, des quarante mètres, adressait un lob magnifique et inscrivait le troisième but de son équipe. En fin de match, Cicuto, sur une belle tête aux six mètres puis Delmas, sur une reprise des seize mètres étaient tout près de réduire la marque, mais le PSVD'Olt s'inclinait finalement sur le score de 3 à 0.

Le tournant du match : la belle occasion du début de deuxième

période du PSVD'Olt, la tête de Guiller déviée juste au-dessus du but visiteur, un but qui aurait permis aux Lotois de revenir à hauteur des visiteurs alors qu'il restait plus de quarante minutes à jouer.

Le jeu, les joueurs : Comme l'expliquait le coentraîneur du PSVD'Olt Jean-Luc Chartrou à l'issue de la rencontre «face à une équipe de Toulouse Fontaines bien en place, qui a bien bloqué les côtés, on n'a pas trouvé la solution. On n'a pas réussi à emballer le match et à mettre du rythme. Dans ce match, Toulouse Fontaines a été plus efficace. Notre défaite est logique».

Et maintenant : Prochain déplacement pour le PSVD'Olt samedi prochain à Cugnaux pour le compte de la septième journée. «On ne va pas baisser les bras, on va continuer à travailler et on va aller à Cugnaux pour faire un résultat» conclut Jean-Luc Chartrou.

 

Le PSVD'Olt a concédé samedi soir à Pradines, face à Toulouse Fontaines, sa cinquième défaite de la saison, sa deuxième à domicile. Face à une équipe visiteuse bien en place et réaliste, les Lotois se sont inclinés sur le score de 3 à 0. «On est déçus, explique le défenseur du PSVD'Olt Mathias Gagliardo. Après notre belle prestation à Toulouse Rodéo, on espèrait vraiment gagner ce match. On pensait vraiment faire un résultat et lancer notre saison. Mais on a mal démarré la rencontre et ensuite on a subi jusqu'à ce qu' ils ouvrent la marque .» Peu après la demi-heure de jeu en effet, sur leur première occasion du match, les visiteurs inscrivaient leur premier but sur une magnfique reprise de volée de Raymond des seize mètres. «Ensuite, on a essayé de revenir, poursuit le défenseur du PSVD'Olt, et on a une belle occasion en tout début de deuxième mi-temps. En marquant à ce moment là, on aurait pu prétendre à la victoire.» C'est finalement Toulouse Fontaines qui va doubler la mise quelques minutes plus tard par Saule sur une contre attaque avant d'ajouter un troisième but sur un lob de quarante mètres de Raymond.

«Dans ce match là, il fallait ouvrir la marque et malheureusement ce sont eux qui l'on fait. C'est une grosse déception. On n'a pas su mettre notre en jeu en place comme nous l'avions fait dans les matchs précédents. On n'a pas su imposer notre jeu, on n'a pas réussi à hausser le rythme, à donner de la vitesse au jeu» ajoute le défenseur d'une équipe du PSVD'Olt qui après six journées occupe la dernière place du championnat de DH avec 7 points. «Il ne faut surtout pas se se démoraliser, poursuit Mathias Gagliardo. Il manque juste cette victoire qui lancerait notre saison et nous redonnerait confiance. On va continuer à travailler et on va se déplacer samedi à Cugnaux où il faudra absolument gagner pour repartir du bon pied».

 

                                                                                                                                         Franck Grisward.

 


Rodeo / PSVD'olt le 21/10

 Le PSVD'Olt est passé tout près de l'exploit Dimanche après-midi à Toulouse Rodéo. Sur le terrain d'une équipe qui occupe la première place au classement et qui restait sur uune large victoire à Fonsorbes 5 à 0, les Lotois se sont inclinés sur le score 1 à 0 ne cédant qu'à la 88e minute. Jusque là, le PSVD'Olt, bien en place, n'avait que rarement été en difficulté au cours d'une rencontre où les occasions ont été rares.Lors de la première période durant laquelle les Lotois se sont appliqués à bien faire circuler le ballon, ce sont les joueurs du PSVD'Olt qui se sont procurés les plus belles occasions. En fin de première période, Ramos, sur une tête puis Gagliardo, sur une reprise au deuxième poteau, ont été tout près de donner l'avantage aux Lotois. En deuxième période, les joueurs vont jouer plus haut, et vont monopoliser le ballon. Mais face à une formation visiteuse, toujours aussi bien en place, les locaux n'auront que peu d'occasions. Toulouse Rodéo se procurera sa plus belle opportunité à la 65e minute sur une magnifique reprise des 18mètres qui passera tout près du poteau du but visiteur. Jusqu'au bout, les locaux vont faire forcing pour tenter de marquer, et ils vont y parvenir à la 88e minute sur un ballon dévie de la tête pour Pegot, qui, d'une belle reprise, inscrit le seul but du match. Dans les dernières secondes, le PSVD'Olt va se ruer à l'assaut du but adverse mais le score n'évoluera plus.

Le fait du match : l'action de la 88e minute sur laquelle Pegot inscrit le seul buit de cette rencontre, une action qui a fait la différence dans un match où les occasions ont été rares.

Le jeu, les joueurs : face à une équipe de Toulouse Rodéo, première au classement, qui avait remporté ses deux premières rencontres à domicile en inscrivant à chaque fois cinq buts, les Lotois ont réalisé une belle prestation. Bien en place, s'appliquant à bien faire circuler le ballon,les joueurs du PSVD'Olt sont passés tout près d'un exploit. Mention spéciale au gardien Filhol au sein d'une équipe lotoise où tout le monde est à féliciter.

 

PSVD'Olt : Filhol, Gagliardo, Guiller, Engelibert, R. Delmas, Molinier, Larnaudie, Ramos, Di Scala, Cicuto, Guirado, Montagne, Hacini, J. Delmas.

 

                                                                                                                                                         La Dépêche du Midi

 


PSVD'olt / Tournefeuille le 06/10

Le PSVD'Olt a concédé la défaite Samedi soir face à Tournefeuille. Dans cette rencontre, les Lotois se sont montrés dominateurs se créant de nombreuses occasions, mais c'est Tournefeuille qui, en début de deuxième mi-temps, a inscrit le seul but du match.

Un match que les joueurs du PSVD'Olt démarraient très bien. Monopolisant le ballon et imprimant le rythme à la rencontre, les locaux se procurent deux occasions dans le premier quart d'heure : sur une frappe de Molinier juste au dessus dès la première minute puis sur un tir de Guirado de 25mètres qui passe tout près du but visiteur à la 5e.

Au quart d'heure de jeu, c'est pourtant Tournefeuille qui est tout près d'ouvrir le score sur un coup franc de 25 mètres le ballon termine sa course sur la barre transversale du but de Filhol avant de revenir dans les pieds d'un joueur visiteur dont la reprise passe au-dessus du but lotois. Le PSVD'Olt repart aussitôt de l'avant et juste avant la demi-heure de jeu, Guirado centre pour Larnaudie qui reprend de la tête, le ballon passe tout près du but de Tournefeuille. Dix minutes plus tard, c'est au tour de Molinier d'adresser un bon tir qui passe de peu à côté. À la mi-temps, le score est toujours de 0 à 0. À la reprise, Tournefeuille joue plus haut et sur un centre au deuxième poteau, Garaudet dévie le ballon de la tête dans le but lotois. Menés 1 à 0, les joueurs du PSVD'Olt se ruent alors à l'assaut du but visiteur pour tenter de revenir au score. Di Scala, de la tête, oblige le portier de Tournefeuille à s'employer. Les Lotois continuent à faire le forcing et vont se procurer trois occasions en deux minutes : sur une reprise de la tête sauvée sur sa ligne par un défenseur visiteur, puis sur une frappe de Guiller repoussée par le gardien enfin sur une nouvelle reprise dégagée une nouvelle fois devant son but par un joueur de Tournefeuille. Le PSVD'Olt poursuit sa domination et joue dans la moitié de terrain adverse mais la défense visiteuse fait bonne garde. À une minute de la fin de la rencontre, la reprise d'Hacini sur un coup franc de Guirado passe juste à côté du but visiteur puis dans les arrêts de jeu, une nouvelle reprise d'Hacini est stoppée par le gardien visiteur. Le PSVD'Olt aura dominé cette rencontre mais s'incline finalement 1 à 0.

Jean-Luc Chartrou, coentraîneur du PSVD'Olt : «C'est frustrant. On a eu beaucoup d'occasions, mais on manque de réussite et on prend un but sur une tête au 2e poteau. ça se joue à pas grand-chose. On est dans le bon ton au niveau du jeu. Il ne faut pas se décourager, il faut insister. On a les occasions, il nous manque la réussite mais ça va venir.»

Franck Grisward.

 

Jean-Luc Chartrou, coentraîneur du PSVD'Olt : «C'est frustrant. On a eu beaucoup d'occasions, mais on manque de réussite et on prend un but sur une tête au 2e poteau. ça se joue à pas grand-chose. On est dans le bon ton au niveau du jeu. Il ne faut pas se décourager, il faut insister. On a les occasions, il nous manque la réussite mais ça va venir


Fonsorbes / PSVD'olt le 22/09

PSVD'Olt. «En continuant à jouer comme ça, on va être récompensés»

 

Les matchs se suivent et se ressemblent pour le PSVD'Olt. En déplacement samedi soir sur le terrain de Fonsorbes, une des équipes favorites du championnat de DH, l'équipe lotoise a réalisé, une fois encore, une bonne prestation sans être récompensée sur le plan comptable. Dans ce match face à une formation prétendante à la montée, le PSVD'Olt a longtemps fait jeu égal avec son adversaire mais a finalement concédé deux buts en fin de rencontre pour s'incliner sur le score de 3 à 0. «Le score est vraiment lourd par rapport au contenu du match, confirme le milieu de terrain de l'équipe lotoise Vincent Larnaudie. On a rivalisé avec eux dans le jeu et le score ne reflète pas la physionomie de la rencontre».

Une rencontre que les locaux ont débuté pied au plancher, ouvrant la marque dès la 6e minute par Vergara. «Ils ont fait une grosse entame de match, explique Vincent Larnaudie, et ils marquent rapidement mais après on s'est bien repris. On fait jeu égal jusqu'à la mi-temps et on a deux ou trois face à face avec le gardien, qui a fait un gros match samedi soir, qu'on ne concrétise pas. Déjà à la mi-temps, le score de 1 à 0 est sévère. En deuxième mi-temps, on est vraiment dominateurs dans le jeu et on a encore deux ou trois occasions dangereuses qu'on n'arrive pas à concrétiser jusqu'à la 75e minute et le tournant du match».

À un quart d'heure de la fin, sur une contre-attaque des locaux, le portier du PSVD'Olt commet une faute sur l'attaquant de Fonsorbes. Le gardien de l'équipe lotoise reçoit un carton rouge et Fonsorbes obtient un penalty que Faty transforme.

«On se retrouve à dix et on est menés 2 à 0 mais on ne baisse pas la tête, poursuit le milieu de terrain de l'équipe lotoise et on obtient un penalty à dix minutes de la fin. On le tire une première fois, le gardien l'arrête mais le penalty est à retirer. On le tire une deuxième fois et le portier de Fonsorbes l'arrête de nouveau. Finalement, on concède un 3e but à la dernière minute qui est anecdotique. C'est dommage, il y avait la place pour faire un bon résultat», estime Vincent Larnaudie qui ajoute : «Une fois encore, on voit que le championnat de DH est relevé et que chaque erreur se paye cash. Il faut qu'on gomme toutes nos petites erreurs et qu'on se montre plus réaliste. Samedi, on a six ou sept occasions de marquer et on ne concrétise pas», constate le milieu de terrain du PSVD'Olt qui se dit tout même confiant pour la suite : «Si on continue à jouer comme ça, on va être récompensés. Le contenu de nos matchs est bon, ça va finir par payer. On ne va pas lâcher, la saison est encore longue».

Franck Grisward

 


Pour son troisième match du championnat de DH 2012-2013, le PSVD'Olt jouera samedi à 18 heures sur le terrain de l'une des équipes favorites de ce championnat : l'équipe de Fonsorbes. «Fonsorbes fait partie des grosses équipes de la poule, confirme Jérome Di Scala et terminera au minimum dans les trois premiers». Deuxième l'an passé du championnat de DH juste derrière Auch, Fonsorbes, qui fait partie des prétendants à la montée, a parfaitement débuté la saison en remportant ses deux premières rencontres 1 à 0 face à Revel lors de la première journée et 2 à 1 sur le terrain de Tarbes lors de la deuxième journée. «Cette équipe qui a gagné ses deux premiers matchs de championnat va vouloir remporter une troisième victoire ce samedi et va faire une grosse entame de match pour tenter de faire la différence d'entrée, poursuit Jérome Di Scala. Il faudra faire un match solide et être prêt à faire un gros match. Ce ne sera pas facile, mais on peut ramener quelque chose de ce déplacement et on ira à Fonsorbes pour faire un bon résultat. Il faudra bien défendre et quand on récupérera le ballon, bien le conserver et bien l'utiliser. Il faudra être sérieux tout au long du match et bien respecter les consignes.».

Le PSVD'Olt (qui sera privé pour ce match de Cicuto, Goursat et Guiller) qui a fait match nul face à Rodez 2 (2 à 2) lors de la deuxième journée après s'être incliné 2 à 1 sur le terrain de Tarbes lors de la première journée, réalise, pour sa part, un début de saison encourageant. «Par rapport à notre début de saison de l'année dernière, ça n'a rien à voir, explique l'attaquant du PSVD'Olt. Que ce soit à Tarbes ou face à Rodez 2, on a réalisé des prestations encourageantes. Tant tactiquement que techniquement, on a élevé notre niveau de jeu. Cette saison, on a un groupe plus large qui a pris conscience de ses capacités» ajoute Jérome Di Scala qui se dit confiant. «C'est de bon augure pour la suite. Il faut continuer à faire des gros matchs. Le groupe est en confiance et ça va finir par payer.» conclut Jérome Di Scala.

Franck Grisward

 


PSVD'olt / Rodez le 08/09

Pour son premier match à domicile du championnat de DH 2012-2013, le PSVD'Olt a fait match nul hier soir face à Rodez 2. Les Lotois, qui menaient 2 à 1 depuis la 44e minuté ont été rejoints au score à la 90e minute.

Les Lotois débutent bien la rencontre mais à la 6e minute de jeu, ce sont les visiteurs qui ouvrent le score sur une frappe de Couleau des 20 mètres. Le PSVD'Olt réagit aussitôt. Au quart d'heure de jeu, la reprise de Di Scala met le portier de Rodez 2 à contribution puis quatre minutes plus tard, le gardien de but des visiteurs doit à nouveau s'employer sur une frappe de Di Scala. Dans un match rythmé, les locaux continuent à faire le forcing pour tenter de revenir au score. A la 21e minute, la frappe de Guirado passe juste à côté du but visiteur. Dans la minute suivante, Rodez 2 est tout près de doubler la mise, mais la reprise de Bobeck est dégagée par Cazard. Les Lotois continuent à se porter vers l'avant et à la 29e minute sur un long ballon, le gardien visiteur repousse le ballon dans les pieds de Guirado qui marque d'une frappe des 25 mètres. En fin de première période, Rodez 2 se procure une occasion par Chougrani dont la frappe passe tout près du but des locaux, mais à la 44e minute sur un corner en faveur du PSVD'Olt, le ballon parvient jusqu'à Di Scala qui, d'une reprise, trompe le portier visiteur et donne l'avantage à son équipe.

En deuxième période Rodez 2 tente de revenir au score, mais face à une équipe du PSVD'Olt bien en place, les visiteurs ne parviennent pas à se procurer des occasions. Ce sont les Lotois qui sont tout près d'inscrire un troisième but sur une reprise de Couly qui oblige le gardien de Rodez 2 à s'employer. Mais à la 90e minute sur un coup franc, Haraoui, de la tête, permet à Rodez 2 de revenir à 2 à 2.

Jean-Luc Chartrou, coentraîneur du PSVD'Olt : «On est déçu du résultat, mais ça a été un très beau match. On monte en puissance. On était bien en place , avec un bon état d'esprit.».

 

Franck Grisward  ( la dépêche )